Bourse > Hi-media > Hi-media : Semestriels bien accueillis, mais 2nd semestre "à haut risque"
HI-MEDIAHI-MEDIA HIM - FR0012821890HIM - FR0012821890
9.750 € +3.17 % Temps réel Euronext Paris
9.700 €Ouverture : +0.52 %Perf Ouverture : 9.840 €+ Haut : 9.560 €+ Bas :
9.450 €Clôture veille : 6 455Volume : +0.22 %Capi échangé : 28 M€Capi. :

Hi-media : Semestriels bien accueillis, mais 2nd semestre "à haut risque"

HI-MEDIAHI-MEDIA

(Tradingsat.com) - L'action Hi-Media évoluait en nette hausse de près de 3% jeudi à mi-séance, après la publication par le groupe media on-line de comptes semestriels visiblement bien accueillis. Le leader européen de la monétisation d'audience sur Internet a dévoilé un résultat opérationnel de 3,7 millions d’euros contre 1,9 million d’euros au second semestre 2012 en hausse de plus de 90%, les charges exceptionnelles liées au processus de recentrage des activités étant désormais plus limitées.

Dans un contexte de stabilité de l’activité (chiffre d'affaires de 93,1 millions d'euros, contre 93,9 millions d'euros un an plus tôt), Hi-Media est parvenu à augmenter la marge brute de près de 3,0 millions d’euros par rapport au second semestre 2012 (+ 9%), à 34,1 millions d’euros. Le taux de marge brute consolidé (36%) s’améliore ainsi de trois points porté par les deux activités.

Si les activités de paiements ont connu des évolutions contrastées, avec un chiffre d'affaires en recul de 4% par rapport au second semestre 2012, le volume global de transactions géré a progressé de +11% porté par la croissance continue des transactions monétiques via le porte-monnaie électronique HiPay.

Enfin, la reprise de l'activité publicitaire constitue sans doute la meilleure nouvelle de la publication. Elle s’est établie à 45 millions d'euros, en hausse de 3% par rapport au second semestre 2012 alors que le marché publicitaire en Europe a continué de se dégrader, notamment dans les pays du sud.

Néanmoins, "ces résultats ressortent sans réelle surprise", commente Oddo Securities, notant que "les tendances d’activité déjà affichées au 1er trimestre sont confirmées". Le broker constate que la prévision d'une croissance de 5% de l'activité sur l'ensemble de l'année n'est plus évoquée par le groupe. Oddo pense ainsi désormais que son estimation d'une croissance de 21% sur la deuxième partie de l'année est sans doute "trop agressive".

Compte tenu de la bonne résistance de la publicité au 1er semestre, mais aussi d'un second semestre qui "reste à haut risque", le courtier abaisse son objectif de cours sur Hi-Media à 1,80 euro, contre 1,90 euro auparavant, tout en laissant son opinion "Neutre" inchangée.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...