Bourse > Groupe gorge > Groupe gorge : Redressement des comptes fin 2012, coupon en hausse
GROUPE GORGEGROUPE GORGE GOE - FR0000062671GOE - FR0000062671
21.170 € +0.47 % Temps réel Euronext Paris
20.730 €Ouverture : +2.12 %Perf Ouverture : 21.220 €+ Haut : 20.650 €+ Bas :
21.070 €Clôture veille : 33 677Volume : +0.25 %Capi échangé : 286 M€Capi. :

Groupe gorge : Redressement des comptes fin 2012, coupon en hausse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le groupe Gorgé a vu son résultat net part du groupe chuter de 6,4 à 1,5 million d'euros entre 2011 et 2012, indique ce matin le groupe industriel. Après une perte au 1er semestre (- 1,3 million), les comptes sont cependant repassés dans le vert durant la seconde partie de l'année (+ 2,7 millions). Le groupe se veut plutôt optimiste pour l'année en cours.

D'ailleurs, le dividende proposé au titre de 2012, soit 0,32 euro (+ 6,7%), se compare avec celui de 0,30 euro payé en 2011.

'Les résultats 2012 du groupe sont impactés par la baisse ponctuelle des performances du pôle SIS malgré un net redressement constaté au second semestre. Les deux autres pôles du groupe affichent de bonnes performances', commente le management.

L'an dernier, les ventes de Gorgé ont reculé de 8,8% à 208,6 millions d'euros. Celles de la division SIS (Systèmes intelligents de sûreté, - 23,3% à 99 millions) étaient en net retrait, à la différence des Projets et services industriels (PSI, + 6% à 76,3 millions) et de la Protection en milieux nucléaires (PMN, + 9,5% à 33,5 millions).

Sur l'année, le résultat opérationnel courant du groupe a baissé de 21,4% à 11,4 millions d'euros, dont 8,8 millions au second semestre.

Si d'un exercice sur l'autre la marge correspondante s'est tassée de 6,3 à 5,5%, elle atteignait 7,9% au second semestre.

Du côté du bilan, la dette nette (9,9 millions) reste modérée relativement aux fonds propres (49,8 millions).

En guise de perspectives, le groupe Gorgé insiste sur le montant de son carnet de commandes en fin d'exercice (175 millions d'euros fin 2012, à comparer avec 184 millions un an plus tôt).

La direction fait état de 'perspectives commerciales favorables' pour la division SIS, d'une dynamique qui pourrait se poursuivre pour PSI avec l'intégration de Van Dam, de même que la croissance de PMN.

'A moyen terme, la part de l'export vers des zones à fort développement (Moyen-Orient, Chine) est amenée à poursuivre sa progression. En France, l'accent sera mis sur le développement ou l'acquisition de produits ou solutions innovants permettant au groupe de se positionner sur des marchés naissants', termine le groupe.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...