Bourse > Groupe fnac > Groupe fnac : Perte nette quasi-stable au premier semestre
GROUPE FNACGROUPE FNAC FNAC - FR0011476928FNAC - FR0011476928
74.880 € -0.16 % Temps réel Euronext Paris
75.000 €Ouverture : -0.16 %Perf Ouverture : 75.490 €+ Haut : 74.380 €+ Bas :
75.000 €Clôture veille : 15 701Volume : +0.06 %Capi échangé : 1 972 M€Capi. :

Groupe fnac : Perte nette quasi-stable au premier semestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Groupe Fnac a enregistré une perte nette consolidée de 42,6 millions d'euros au 30 juin, soit un recul de 1% par rapport aux 6 premiers mois de l'exercice écoulé.

La perte opérationnelle courante du distributeur de produits culturels et électroniques s'est de son côté creusée de 16% pour atteindre 29 millions d'euros, alors que l'Ebitda a chuté de 87,5% à 1,4 million.

La marge brute a, elle, reculé de 1% à 484 millions d'euros. Dans le même temps, le chiffre d'affaires est ressorti à environ 1,6 milliard, en retrait de 0,7% et en baisse de 0,9% tant à périmètre et change constants qu'à magasins comparables.

Enfin, la trésorerie nette s'élevait à 257 millions d'euros à fin juin, soit une hausse de 60 millions par rapport à son niveau au 30 juin 2014.

S'agissant de ses perspectives, Groupe Fnac 'entend poursuivre ses gains de parts de marché dans un environnement de consommation qui reste incertain sur le reste de l'année'. Le distributeur s'estime bien positionné pour tirer profit d'une amélioration des conditions de marchés grâce à l'ensemble des leviers mis en oeuvre dans le cadre du plan 'Fnac 2015' : renforcement du modèle omnicanal, poursuite de la politique d'enrichissement de l'offre de produits et services, et accélération de l'expansion sur les formats de proximité en France et à l'international.

Groupe Fnac continuera sa politique d'amélioration de l'efficacité opérationnelle et confirme son objectif qui vise à générer de 30 à 40 millions d'euros d'économies de coûts en 2015. Il poursuivra également ses initiatives visant à maximiser la génération de trésorerie.

A plus long terme, l'objectif d'un taux de rentabilité opérationnelle courante supérieur à 3% a été maintenu, après finalisation de la transformation de son modèle et dans des conditions de marché stabilisées, en particulier sur le plan macroéconomique.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI