Bourse > Groupe eurotunnel > Groupe eurotunnel : Le titre sous pression suite aux accusations de Bruxelles
GROUPE EUROTUNNELGROUPE EUROTUNNEL GET - FR0010533075GET - FR0010533075
9.487 € +0.22 % Temps réel Euronext Paris
9.600 €Ouverture : -1.18 %Perf Ouverture : 9.690 €+ Haut : 9.469 €+ Bas :
9.466 €Clôture veille : 315 082Volume : +0.06 %Capi échangé : 5 218 M€Capi. :

Groupe eurotunnel : Le titre sous pression suite aux accusations de Bruxelles

GROUPE EUROTUNNELGROUPE EUROTUNNEL

(Tradingsat.com) - L'action du Groupe Eurotunnel évolue sous pression ce jeudi à la Bourse de Paris où elle accuse la plus forte baisse du SRD (-5,3% à 5,93 euros). L'exploitant du tunnel sous la Manche est visé indirectement par une enquête de la Commission Européenne qui demande une diminution des tarifs de l'Eurostar, faute de quoi elle pourrait saisir la justice.

Selon la presse économique, Bruxelles devrait adresser prochainement une notification à la France et au Royaume-Uni relative à l’application des règles européennes pour les tarifications des trains de passagers et de marchandises dans le Tunnel sous la Manche.

De son côté, Eurostar a déposé il y a trois mois un recours contre le gestionnaire du tunnel devant la Commission intergouvernementale au tunnel sous la Manche (CIG), l'instance de contrôle de l'infrastructure, réclamant plus de transparence.

"Nous voulons savoir ce qu'on paie, sur ce qui représente notre principal poste de coût", a expliqué un cadre de la compagnie ferroviaire aux "Echos".

Eurostar, filiale à 55% de la SNCF, acquitte en effet un droit de passage pour chaque train traversant la Manche, mais aussi pour chaque passager à l'intérieur du train. Dans le document de référence d'Eurotunnel pour 2013, il est indiqué qu'un opérateur doit payer 4 752 euros pour un train circulant en heure de pointe, auxquels s'ajoutent 16,60 euros par passager à bord.

Dans un communiqué, Eurotunnel précise que la procédure engagée par la CE "viserait les Etats, pas la Société", rappelant que les règles n'ont pas changé depuis la signature en 1987 de la Convention d’Usage (RUC).

Une source européenne citée par Les Echos s'étonne que les redevances acquittées par Eurostar pour faire circuler ses trains ne soient pas calculées en fonction des coûts directs de l'infrastructure.

Or, pour Eurotunnel, la tarification des trains "est, proportionnellement au coût des infrastructures publiques adjacentes, plus avantageuse". Dans un communiqué, le Groupe rappelle également qu'à sa connaissance, "seul Eurostar (plus de 100 Millions d’euros de profits en 2012) conteste un supposé manque de transparence de la tarification 2014, pourtant issue du contrat qu’il applique depuis 19 ans".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI