Bourse > Groupe eurotunnel > Groupe eurotunnel : La reprise des ferries de SeaFrance se complique outre-Manche
GROUPE EUROTUNNELGROUPE EUROTUNNEL GET - FR0010533075GET - FR0010533075
9.504 € +0.38 % Temps réel Euronext Paris
9.468 €Ouverture : +0.38 %Perf Ouverture : 9.512 €+ Haut : 9.468 €+ Bas :
9.468 €Clôture veille : 72 853Volume : +0.01 %Capi échangé : 5 227 M€Capi. :

Groupe eurotunnel : La reprise des ferries de SeaFrance se complique outre-Manche

Un dossier complexe...Un dossier complexe...

(Tradingsat.com) - L'Autorité de la concurrence britannique a annoncé jeudi qu'elle repoussait sa décision concernant la reprise des navires de SeaFrance par Eurotunnel, qui a déboursé 65 millions d'euros pour l'acquisition du "Rodin", du "Berlioz" et du "Nord-Pas-de-Calais", que la société loue depuis à la nouvelle compagnie MyFerryLink, créée par les anciens salariés de SeaFrance après sa liquidation judiciaire.

Alors que le gendarme français de la Concurrence a estimé en novembre dernier que l'opération ne posait pas de problèmes concurrentiels pour le transport de passagers, son homologue britannique prolonge son délai de réflexion en raison de la "complexité de la demande", rapporte le Financial Times.

Plusieurs pistes

L'Autorité britannique étudie aujourd'hui plusieurs pistes, parmi lesquelles la cession de l'activité ferry, une fois la période de lock-up de cinq ans expirée, ou encore la restriction de certains itinéraires comme Douvres-Calais considérés comme un "substitut proche" des services ferroviaires proposés par l'exploitant du tunnel sous la Manche.

L'autre solution envisagée par le gendarme d'outre-Manche, qui avait d'ailleurs été proposée par Eurotunnel, serait de séparer les équipes commerciales et la direction entre l'opérateur de ferries et sa maison-mère.

De son côté, l'Autorité dément faire marche-arrière mais reconnaît l'existence de "complications juridiques" dans ce dossier...


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI