Bourse > Groupe eurotunnel > Groupe eurotunnel : À l'achat, UBS relève sa cible à 8,4 euros
GROUPE EUROTUNNELGROUPE EUROTUNNEL GET - FR0010533075GET - FR0010533075
9.377 € +1.13 % Temps réel Euronext Paris
9.272 €Ouverture : +1.13 %Perf Ouverture : 9.377 €+ Haut : 9.222 €+ Bas :
9.272 €Clôture veille : 1 511 560Volume : +0.27 %Capi échangé : 5 157 M€Capi. :

Groupe eurotunnel : À l'achat, UBS relève sa cible à 8,4 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - UBS a relevé de son objectif de cours de 7,8 à 8,4 euros sur l'action Eurotunnel ce matin tout en maintenant son conseil d'achat. A court terme, le titre pourrait être chahuté par la décision en appel que rendra l'autorité britannique de la concurrence sur le dossier MyFerryLink. Mais à long terme, la thématique de la hausse du taux d'utilisation du tunnel est toujours d'actualité.

En Bourse de Paris où l'indice CAC 40 grappille 0,8%, l'action Eurotunnel prend 0,8% à 7,2 euros.

UBS appuie notamment son argumentation sur MyFerryLink, la filiale de car-ferries de l'opérateur du tunnel sous la Manche.

En juillet dernier, Eurotunnel écrivait : 'groupe Eurotunnel a fait appel devant le Competition Appeal Tribunal de la décision de l'autorité de la concurrence britannique du 6 juin 2013 de lui interdire d'opérer une activité de ferries au départ du Port de Douvres. Cette décision va à l'encontre de celle de l'autorité de la concurrence française qui a donné son aval le 8 novembre 2012 à la reprise des ferries sous réserve de certains engagements.'

UBS rappelle que l'autorité anti-trust britannique avait notamment estimé, en première instance, que la part de marché d'Eurotunnel sur le trafic trans-Manche de camions était voisine de 50%, avec My FerryLink.

Or ce dossier devrait bientôt se dénouer : 'l'instance d'appel a eu lieu le 11 septembre, ce qui signifie que la décision devrait être annoncée très bientôt, probablement avant Noël'. Que peut-on en attendre ?

UBS rappelle que MyFerryLink est un foyer de pertes (qui atteindront de 20 à 25 millions d'euros cette année, selon les analystes), de même que ses deux concurrents, DFDS et P&O. 'Quelque soit la décision prise en appel, nous nous attendons à ce que la rationalisation du secteur des ferries trans-Manche accélère après son annonce', indique UBS. D'autant que la nouvelle réglementation environnementale qui entrera en vigueur en 2015 pèsera lourdement sur les ferries, qui fonctionnent au fuel.

De deux choses l'une : si Eurotunnel est autorisé à conserver MyFerryLink, l'un des autres opérateurs quittera vraisemblablement le marché. S'il est forcé de vendre les navires de MyFerryLink, il est probable que les capacités seront in fine réduites. Bref, 'dans tous les cas de figure, les prix (des transports en ferries) vont monter à moyen terme'.

Enfin, à plus long terme, le tunnel va s'ouvrir, dans les années qui viennent à de nouvelles dessertes ferroviaires reliant Londres à de nouvelles villes du continent comme Amsterdam. D'ici 2016, le trafic devrait ainsi augmenter de l'ordre de 20%, voire 40% dans le meilleur des cas, estime UBS.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI