Bourse > Groupe eurotunnel > Groupe eurotunnel : Conteste la reprise de seafrance
GROUPE EUROTUNNELGROUPE EUROTUNNEL GET - FR0010533075GET - FR0010533075
9.272 € +0.82 % Temps réel Euronext Paris
9.211 €Ouverture : +0.66 %Perf Ouverture : 9.294 €+ Haut : 9.152 €+ Bas :
9.197 €Clôture veille : 1 859 670Volume : +0.34 %Capi échangé : 5 100 M€Capi. :

Groupe eurotunnel : Conteste la reprise de seafrance

Conteste la reprise de seafrance Conteste la reprise de seafrance

(Tradingsat.com) - Groupe Eurotunnel a saisi l'Autorité de la concurrence dans le projet de reprise de la compagnie maritime en difficultés SeaFrance, qui suscite des inquiétudes chez l'exploitant du tunnel sous la Manche.

Dans une lettre du 26 octobre, que Le Figaro a pu consulter, Eurotunnel estime que "l'intégration de ces lignes dans la future société, par le biais des fonds publics qui lui seraient alors fournis, lui donnerait un avantage concurrentiel tout à fait anormal et par conséquent inacceptable".

Le 16 novembre, le tribunal de commerce de Paris doit se prononcer sur le projet de reprise de SeaFrance par Louis Dreyfus Armateurs (via sa filiale LD Lines) associé au groupe de ferries danois DFDS. Ces derniers proposent de reprendre trois des quatre navires de SeaFrance et 460 salariés sur 800. Ils créeraient une nouvelle société regroupant la ligne Calais-Douvres de Seafrance, celle opérée par DFDS (Dunkerque-Douvres) et celles de LD Lines (Le Havre-Portsmouth et Dieppe-Newhaven).

Groupe Eurotunnel a attaqué le conseil général de Seine-Maritime pour dénoncer le versement de 15 millions d'euros de subventions à LD Lines pour opérer l'axe Dieppe-Newhaven, considéré comme une délégation de service public. Contacté par Le Figaro, les candidats à la reprise font valoir que SeaFrance est proche de la liquidation, qu'elle perd 30 millions d'euros par an, et qu'ils sont eux prêts à investir 50 millions sur deux ans.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI