Bourse > Genkyotex > Genkyotex : Neutre après un point d'activité trimestriel
GENKYOTEXGENKYOTEX GKTX - FR0011790542GKTX - FR0011790542
2.020 € +0.50 % Temps réel Euronext Paris
2.020 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 2.020 €+ Haut : 1.990 €+ Bas :
2.010 €Clôture veille : 13 741Volume : +0.02 %Capi échangé : 157 M€Capi. :

Genkyotex : Neutre après un point d'activité trimestriel

tradingsat

(CercleFinance.com) - Genticel a fait hier soir le point sur son activité au premier trimestre que le président du directoire, Benedikt Timmerman, qualifie de 'très fructueux' bien qu'aucun chiffre d'affaires n'ait été enregistré. Ce groupe récemment introduit en Bourse a à cette occasion réalisé une levée de fonds de près de 35 millions d'euros.

L'action Genticel réagit à peine ce matin (+ 0,3% à 6,5 euros) à la Bourse de Paris.

Le groupe indique que son premier candidat vaccin thérapeutique ProCervix est entré en phase II. 'ProCervix s'adresse aux femmes déjà infectées par les types HPV 16 et/ou 18 avant l'apparition de lésions de haut grade ou de lésions cancéreuses. C'est le premier vaccin thérapeutique répondant au besoin médical de cette population à haut risque, les vaccins HPV préventifs n'étant efficaces que pour les femmes qui ne sont pas encore infectées', explique Genticel.

La première patiente a été traitée le 30 janvier et le recrutement des patientes se poursuit en phase avec le calendrier établi.

'Compte tenu de son positionnement sur une cible de population large et sans solution thérapeutique satisfaisante, Genticel rappelle que ProCervix a le potentiel d'un véritable blockbuster. Il pourrait ainsi être prescrit à 1,3 million de femmes par an et atteindre un chiffre d'affaires annuel potentiel de plus d'1 milliard d'euros', rappelle le groupe.

En outre, le docteur Sophie Olivier a été recrutée comme directeur médical.

Enfin, Genticel, dont la capitalisation boursière est voisine de 100 millions d'euros, ne manque pas de fonds : la trésorerie nette du groupe atteignait 6,9 millions d'euros à fin mars dernier, soit avant que l'augmentation de capital de 34,7 millions ne soit réalisée, ce qui a renforcé d'autant la trésorerie.

'Par ailleurs, la société bénéficie de financement non dilutif pluriannuel pour un montant total de 4,1 millions d'euros sous forme d'avance remboursable et de subvention dans le cadre d'un projet collaboratif (Projet Magenta) soutenu par BPI France. La société a déjà reçu au titre de ce programme 0,4 million en 2013. La poursuite des versements de cette aide (soit un montant à venir de 3,7 millions d'euros) était subordonnée au succès de la levée de fonds, ce qui ouvre l'accès à un complément de financement non-dilutif important pour la société dans les prochaines années”, indique Genticel.

'Les moyens financiers dont nous disposons désormais nous permettent de mener activement le développement de notre portefeuille de vaccins thérapeutiques destinés à éliminer, à un stade précoce, le virus du papillome humain (HPV), agent responsable du cancer du col de l'utérus', ajoute M. Timmerman.

Rappelons que cette 'biotech' spécialisée dans le développement de vaccins thérapeutiques a été introduite à la Bourse de Paris au cours de référence de 7,9 euros. Elle a fait ses premiers pas sur le marché parisien le 4 avril dernier.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...