Bourse > Faurecia > Faurecia : Nouvelle baisse dans le sillage de Valeo
FAURECIAFAURECIA EO - FR0000121147EO - FR0000121147
44.135 € -0.26 % Temps réel Euronext Paris
44.165 €Ouverture : -0.07 %Perf Ouverture : 44.320 €+ Haut : 43.680 €+ Bas :
44.250 €Clôture veille : 391 730Volume : +0.28 %Capi échangé : 6 085 M€Capi. :

Faurecia : Nouvelle baisse dans le sillage de Valeo

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après avoir chuté de 4,2% vendredi, le titre Faurecia (-0,6%) s'est retourné à la baisse peu après 13h00.

L'équipementier automobile évolue en fait dans le sillage de Valeo, qui malgré un relèvement à la hausse de ses projections pour l'exercice en cours est lanterne rouge du CAC 40 en raison d'inquiétudes croissantes concernant la Chine.

Il faut en effet rappeler que Valeo est très exposé à l'Empire du Milieu et que la Bourse de Shangai a décroché de 8,5% ce lundi.
De son côté, Faurecia a fait état la semaine dernière d'un bénéfice net part du groupe de 157 millions d'euros au titre de son premier semestre, en hausse de 96%, et d'une marge opérationnelle de 424 millions d'euros, soit 4% du chiffre d'affaires total, à comparer à 3,2% un an auparavant.

Le groupe a surtout indiqué qu'il atteindra au second semestre de 2015, soit avec 6 mois d'avance, l'objectif de rentabilité de 4,5 à 5% de marge opérationnelle qu'il s'était originellement fixé pour l'an prochain.

De quoi satisfaire les analystes, à l'image de Société Générale, qui a relevé ce lundi sa recommandation sur Faurecia à 'achat', contre 'conserver' jusqu'à présent, avec un nouvel objectif de cours de 45 euros, contre 44 euros précédemment.

L'intermédiaire salue un 'passage à la vitesse supérieure' après cette publication et estime surtout que, compte tenu des inquiétudes récentes suscitées par le marché automobile chinois, le maintien par Faurecia d'une marge opérationnelle pratiquement stable en Chine constitue un élément 'rassurant'.

Egalement à l'achat, Invest Securities ne dit pas autre chose, jugeant les inquiétudes en provenance de l'Asie (15% du chiffre d'affaires) 'à tort surpondérées par le marché', considérant que 'l'impact du ralentissement chinois est limité dans la mesure où le niveau des marges peut être préservé'.

Enfin, selon Oddo, lui aussi acheteur, l'amélioration de la profitabilité en Europe et en Amérique du Nord est à même de largement compenser la moindre croissance en Asie/Chine. Le bureau d'analyses a également relevé ses estimations de 4% pour le résultat opérationnel courant (ROC) 2015 et de 7% pour les bénéfices par action (BPA), avec un ROC proche de 900 millions d'euros traduisant une hausse de 33%.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...