Bourse > Faurecia > Faurecia : Des perspectives trop prudentes pour 2016
FAURECIAFAURECIA EO - FR0000121147EO - FR0000121147
47.150 € -0.66 % Temps réel Euronext Paris
47.205 €Ouverture : -0.12 %Perf Ouverture : 47.205 €+ Haut : 46.365 €+ Bas :
47.465 €Clôture veille : 241 727Volume : +0.18 %Capi échangé : 6 508 M€Capi. :

Faurecia : Des perspectives trop prudentes pour 2016

(Tradingsat.com) - Le titre de l'équipementier Faurecia chutait de plus de 8% jeudi matin à la Bourse de Paris, alors que la société reste prudente sur ses perspectives pour l'année 2016, malgré un doublement de son bénéfice net en 2015.

En effet, l'équipementier automobile a indiqué qu'après une année 2015 de forte croissance des volumes sur trois marchés clés (Europe, Amérique du Nord, Asie), il s'attendait pour 2016 à une croissance très modérée de la production automobile mondiale. Faurecia anticipe désormais pour 2016 une croissance du chiffre d`affaires comprise entre 1% et 3% (à taux de change et périmètre constants), une amélioration de la marge opérationnelle comprise entre 20 et 60 points de base ainsi qu'un cash-flow net d'environ 300 millions d`euros.

Pourtant, sur l'exercice 2015, le chiffre d`affaires total s'est établi à 20,69 milliards d`euros, en hausse de 9,9 % en données publiées et de 5,2% en comparable. Si l'Europe (+8,7%) et l'Amérique du Nord (+5,2%) ont connu une forte dynamique, l'Asie (+0.3%) et l'Amérique du Sud (-9%) ont connu plus de difficultés, pénalisées par la Chine (-1,8%) et par le recul de la production automobile. Mais surtout, Faurecia a plus que doublé son bénéfice, ce dernier passant de 166 millions d'euros à 370 millions d'euros, grâce notamment à la baisse des coûts de restructuration et des charges financières.

Pa railleurs, le Conseil d`Administration proposera à la prochaine assemblée générale des actionnaires, qui se tiendra le 27 mai 2016, le versement d`un dividende de 65 cents d'euro par action, en hausse de 86%, soit un taux de distribution de 22%.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI