Bourse > Europlasma > Europlasma : La centrale CHO Morcenx en bonne voie, mais trésorerie "de nouveau tendue"
EUROPLASMAEUROPLASMA ALEUP - FR0000044810ALEUP - FR0000044810
0.250 € -3.85 % Temps réel Euronext Paris
0.260 €Ouverture : -3.85 %Perf Ouverture : 0.270 €+ Haut : 0.250 €+ Bas :
0.260 €Clôture veille : 1 191 620Volume : +0.85 %Capi échangé : 35 M€Capi. :

Europlasma : La centrale CHO Morcenx en bonne voie, mais trésorerie "de nouveau tendue"

(Tradingsat.com) - Europlasma a annoncé mardi, tard dans la soirée, une étape décisive dans la livraison de la centrale de bioéléctricité CHO Morcenx, qui doit produire de l'électricité à partir d’un gaz produit à partir de déchets, puis purifié par une torche à plasma.

"Depuis la mise en route de l’usine en Février 2014, plusieurs campagnes d’essais ont été menées, chacune permettant à l’exploitant d’améliorer sa maîtrise du procédé, d’affiner les réglages de l’usine, et d’en accroître ses performances.", indique la société.

Finalement, les essais d’endurance réalisés entre le 9 et le 13 juin ont permis d’obtenir du client une "Réception Préliminaire" de la centrale (Preliminary TOD). Au cours de cette période, 372 tonnes de combustible (déchets et biomasse) ont été gazéifiés, et ont permis de délivrer au réseau 266 MWh d’électricité renouvelable.

Si la Réception Préliminaire permet de valider de manière tangible le fonctionnement du procédé innovant développé par Europlasma, et si tous les paramètres de performance initialement prévus au contrat au titre de la Réception Provisoire ont été atteints ou dépassés, en revanche, la puissance électrique moyenne délivrée par l’installation en continu lors des essais s'est révélée légèrement inférieure aux attentes initiales.

"Les raisons de ce défaut de puissance sont désormais identifiées, et les solutions sont connues", indique le groupe. Ces causes sont de deux ordres : la fragilité de certains auxiliaires, générant des arrêts temporaires récurrents, et le dimensionnement de certains équipements conçus avant le changement de gazéifieur en 2013.

La mise en œuvre de ces mesures correctives va nécessiter un investissement complémentaire, de l’ordre de 1 million d'euros, et du temps, sachant que si "certaines seront réalisées en quelques semaines", le groupe prévient que "d’autres pourront prendre quelques mois en fonction de la durée d’approvisionnement des équipements à modifier".

A l’issue de l’exécution des premières améliorations, probablement avant fin Juillet, un nouvel essai de performance sera réalisé dont les résultats seront communiqués au marché dans les meilleurs délais.

En attendant, et malgré le prêt de 2,8 millions d'euros accordé par les partenaires financiers, "la trésorerie du groupe est de nouveau tendue, et les besoins d’investissement liés aux améliorations indispensables de l’usine, combinés à l’allongement de la période de montée en puissance (en cours d’évaluation), ne pourrons qu’alourdir le besoin en fonds de roulement dans les prochains mois", prévient Europlasma.

Devant les incertitudes liées à la situation de trésorerie du groupe, et dans l’intérêt de ses actionnaires, la cotation du titre reste suspendue jusqu'à la publication du rapport des commissaires aux comptes sur les comptes 2013, attendu vers mi-juillet.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI