Bourse > Europlasma > Europlasma : 'concrétiser notre potentiel de croissance'
EUROPLASMAEUROPLASMA ALEUP - FR0000044810ALEUP - FR0000044810
0.260 € -3.70 % Temps réel Euronext Paris
0.270 €Ouverture : -3.70 %Perf Ouverture : 0.280 €+ Haut : 0.260 €+ Bas :
0.270 €Clôture veille : 1 279 950Volume : +0.91 %Capi échangé : 36 M€Capi. :

Europlasma : 'concrétiser notre potentiel de croissance'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Spécialiste des technologies propres, Europlasma a annoncé fin septembre le lancement d'une augmentation de capital de 27,8 millions d'euros avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS). Son PDG Jean-Eric Petit nous en dit plus sur le but de cette opération.



Cercle Finance: Quels sont les objectifs principaux de cette opération ?

Jean-Eric Petit : Europlasma a démontré par le passé sa capacité à innover et à développer des applications industrielles, basées sur sa technologie propriétaire de torche à plasma, au service de l'Homme et de son environnement. Le groupe est désormais réorganisé, recentré sur ses métiers de base, doté d'une stratégie lisible, et prêt à capitaliser sur son savoir-faire pour renforcer son positionnement, capter la croissance de ses marchés à très fort potentiel à l'échelle mondiale et créer de la valeur.

Europlasma exploite deux installations sans équivalent au monde qui constituent deux atouts concurrentiels puissants sur des marchés porteurs : Inertam, la seule usine au monde de destruction par vitrification et de valorisation de déchets d'amiante, et CHO Morcenx, la première centrale en Europe de production d'énergie renouvelable par procédé de gazéification avancée par plasma.

L'augmentation de capital actuellement en cours doit nous doter des moyens de véritablement concrétiser notre potentiel de croissance. Ces 27,8 millions d'euros nous permettront en effet d'assainir la structure d'endettement du groupe, d'achever son redressement et de capter les opportunités de croissance qui se présentent dans tous nos domaines d'activité, de couvrir les besoins en fonds de roulement, de financer les derniers travaux d'optimisation de l'usine CHO Morcenx et de financer la quote-part d'investissement du Groupe dans la prochaine usine CHO Tiper, située à Thouars (Deux- Sèvres).

Le maintien du DPS pour réaliser cette augmentation de capital a pour objectif d'associer le plus largement possible nos actionnaires. Cette opération sera par ailleurs suivie d'une attribution gratuite de Bons de Souscriptions d'Action Remboursable (BSAR) pour les remercier de leur soutien et de leur fidélité.


C.F. : Après avoir réduit votre perte nette au terme de l'exercice 2013, un retour aux profits est-il envisageable d'ici la fin de l'année ?

J-E. P. : Les retards dans la mise en route de l'usine CHO Morcenx ont pesé sur nos résultats et nous avons pris un certain nombre de mesures majeures depuis 2013. Le groupe s'est recentré et transformé.

Nous mettons désormais en oeuvre une stratégie volontariste de création de valeur qui passe par une forte discipline opérationnelle, une nouvelle dynamique commerciale, une réelle volonté de rentabiliser les technologies qui existent au sein du Groupe...

C'est une stratégie de long terme qui commence toutefois dès maintenant à porter ses fruits, notamment au plan commercial.


C.F. : Quels sont les projets en cours dans la branche 'Energies Renouvelables' ?

J-E. P. : Notre première centrale, CHO Morcenx, conçue et construite par CHO Power, constitue un atout concurrentiel majeur, en dépit des retards dans sa mise au point. Alors que la transition énergétique représente un enjeu majeur dans les pays industrialisés, l'usine CHO Morcenx est dès à présent une vitrine industrielle qui suscite de nombreuses marques d'intérêts : excellent rendement thermique et électrique, usine de proximité compacte à faible empreinte environnementale et acceptation d'une grande diversité de combustibles sont autant d'avantages concurrentiels qui séduisent de potentiels partenaires.

La réception définitive de cette usine est prévue pour début 2015. En parallèle, nous ambitionnons de déployer largement la technologie CHO Power.

Dès à présent, les démarches pour l'implantation de la deuxième usine sont engagées et les développements des usines 3, 4 et 5 se poursuivent, principalement sur le grand Ouest de la France.


C.F. : Et dans la division 'Déchets Dangereux' ?

J-E. P. : Notre activité Déchets dangereux s'appuie essentiellement sur Inertam, la seule usine de destruction par vitrification et de valorisation de déchets d'amiante au monde. Depuis 1994, cette structure a traité plus de 90.000 tonnes de déchets d'amiante et bénéficie d'une autorisation pour traiter 8.000 tonnes par an.

Pour cette usine, nous poursuivons nos efforts visant à améliorer ses performances opérationnelles, à optimiser l'approvisionnement d'amiante à traiter, à valoriser le Cofalit (matériau issu de la vitrification des déchets d'amiante) et à faire bénéficier le groupe de son retour d'expérience en exploitation.

Inertam devrait tirer parti des évolutions de la réglementation européenne en faveur des centres de traitement et d'inertage des déchets contenant de l'amiante avec l'interdiction progressive de leur enfouissement.

Par ailleurs, notre activité 'Torch & Process' a sécurisé plusieurs commandes d'études pour la vitrification de cendres volantes d'incinération, la purification de gaz de hauts fourneaux et la production de biocarburant. Ces sollicitations démontrent d'une part l'intérêt du marché pour la technologie plasma, dans des secteurs diversifiés et pour des applications multiples, et d'autre part la reconnaissance du savoir-faire d'Europlasma au niveau mondial.


C.F. : Envisagez-vous de procéder à des opérations de croissance externe d'ici le terme de l'exercice en cours ou le début du prochain ?

J-E. P. : Europlasma s'est recentré sur son coeur de métier en fin d'année dernière et a cédé son activité Air&Gaz.

Par le passé, nous avons réalisé des opérations de croissance externe, mais aujourd'hui notre objectif est de développer l'existant, de déployer et de rentabiliser nos propres technologies. Nous nous concentrons sur cette ambition.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI