Bourse > Europcar > Europcar : Le marché applaudit Europcar, qui s'offre le N°1 du low cost
EUROPCAREUROPCAR EUCAR - FR0012789949EUCAR - FR0012789949
12.085 € +0.04 % Temps réel Euronext Paris
12.120 €Ouverture : -0.29 %Perf Ouverture : 12.235 €+ Haut : 12.080 €+ Bas :
12.080 €Clôture veille : 77 079Volume : +0.05 %Capi échangé : 1 946 M€Capi. :

Europcar : Le marché applaudit Europcar, qui s'offre le N°1 du low cost

Europcar va racheter Goldcar, envisage un appel au marchéEuropcar va racheter Goldcar, envisage un appel au marché

PARIS (Reuters) - Europcar accélère dans la location de voitures low cost avec le rachat du numéro un européen de ce secteur en pleine croissance, l'espagnol Goldcar, pour une valeur d'entreprise de 550 millions d'euros.

Europcar, qui avait déjà annoncé en mai l'acquisition de la société Buchbinder, numéro cinq allemand de la location de véhicules, a aussi fait savoir lundi qu'il envisageait une augmentation de capital en fonction des conditions de marché afin de préserver sa structure de capital.

A la Bourse de Paris, le titre Europcar a touché un nouveau plus haut historique dans la matinée après cette annonce, à 12,60 euros. A la mi-journée, il s'adjuge encore 2,86% à 12,395 euros, parmi les meilleures performances de l'indice SBF 120 (0,78%).

"Le prix est certes un peu élevé mais l’acquisition nous semble parfaitement justifiée d’un point de vue stratégique et industriel", souligne l'analyste Christian Devismes, chez CM-CIC Market Solutions.

Il s'explique, ajoute-t-il, "par le track-record de croissance, le niveau de rentabilité, la performance du modèle économique de Goldcar et les perspectives de synergies".

Goldcar, racheté au fonds d'investissement italien Investindustrial, est bien implanté dans la péninsule ibérique notamment. Son rachat devrait générer près de 30 millions d’euros de synergies de coûts par an d’ici 2020, a précisé Europcar, et avoir un effet relutif significatif sur son bénéfice par action dès la première année complète.

La transaction est basée sur un multiple de transaction post-synergies d’environ sept fois le résultat opérationnel courant avant dépréciation et amortissement (Ebitda corporate ajusté).

"Grâce à cette acquisition stratégique, le groupe Europcar se positionne au croisement de trois moteurs de croissance importants - la région méditerranéenne, le segment loisirs et le segment low cost - pour devenir un acteur majeur du segment low cost européen qui est en plein essor", a souligné dans un communiqué le numéro un européen de la location de voitures, qui dispose déjà de la marque low cost InterRent.

ACQUISITIONS EN SÉRIE

Goldcar, dont l’acquisition devrait être réalisée dès le second semestre, a enregistré 17% de croissance annuelle par an entre 2008 et 2016. En 2016, la société a généré environ 240 millions d’euros de chiffre d’affaires de location ainsi qu’un Ebitda corporate ajusté estimé d’environ 48 millions d’euros.

Ce rachat s'inscrit dans le cadre du plan stratégique Ambition 2020 annoncé fin 2016 par Europcar, qui vise 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel et une marge d'Ebitda corporate d’au moins 14% d’ici fin 2020.

Europcar a signé un crédit-relais avec un syndicat bancaire international pour acquérir Goldcar et couvrir ses besoins de refinancement. Sous réserve des conditions de marché, il envisage une levée de fonds pouvant aller jusqu’à 10% de son capital - soit actuellement jusqu'à 160-165 millions d'euros - afin de maintenir sa structure de capital.

L'appel au marché envisagé n'est pas lié au rachat de Goldcar et aucune date n'est avancée pour son éventuelle réalisation, a précisé Caroline Parot, présidente du directoire d'Europcar, lors d'une conférence téléphonique.

"On n'est pas tenu de le faire ni après ni avant (la transaction concernant Goldcar, NDLR)", a-t-elle dit. "C'est de la bonne gestion de notre politique financière de bilan compte tenu du programme ambitieux de croissance non organique que nous avons par ailleurs."

Après l’acquisition de Goldcar et la levée de capitaux envisagées, Europcar prévoit d’atteindre un ratio de dette nette financière/Ebitda corporate sensiblement inférieur à trois fois d’ici la fin de l’exercice 2017.

Europcar a accéléré le rythme de ses acquisitions ces derniers mois. Il a notamment conclu en mai un accord pour acquérir l'allemand Buchbinder afin de se renforcer sur son principal marché géographique et se développer dans le low cost et les utilitaires.

Le groupe est aussi entré récemment au capital de SnappCar, spécialiste de la location de véhicules entre particuliers en Europe, dans le cadre d'une levée de fonds de la société néerlandaise. Fin 2016, il avait annoncé l'acquisition d'Europcar Irlande, l'un de ses plus grands franchisés, ainsi que celle de son service d'autopartage GoCar.

(Dominique Rodriguez, édité par Marc Joanny)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI