Bourse > Eurofins cerep > Eurofins cerep : Le titre se réveille et flambe !
EUROFINS CEREPEUROFINS CEREP ALECR - FR0012413771ALECR - FR0012413771
100.480 € +0.48 % Temps réel Euronext Paris
100.000 €Ouverture : +0.48 %Perf Ouverture : 100.480 €+ Haut : 100.000 €+ Bas :
100.000 €Clôture veille : 212Volume : +0.08 %Capi échangé : 25 M€Capi. :

Eurofins cerep : Le titre se réveille et flambe !

tradingsat

(Tradingsat.com) - Cerep s'envole de près de 30% jeudi matin (+27,8% à 3,26 euros) après avoir déjà flambé la veille de 33%, dans des volumes d'échanges inhabituels : 27 492 titres échangés hier, et "déjà" 25 581 ce matin à 9h40, à comparer au volume moyen quotidien de 1600 titres des trois derniers mois.

Il faut rappeler la société, qui fournit des services de recherche pharmaceutique, a été acquise fin 2012 par Eurofins Scientific au prix de 2 euros par action, soit avec une prime de 80% par rapport au cours alors en vigueur. Ce qui explique que l'absence d'évolution du titre depuis un peu plus d'un an. Le capital de Cerep est aujourd'hui à 84% environ dans les mains d'Eurofins Scientific.

L'actualité la plus récente de la société remonte au 13 décembre dernier, lors de l'annonce par Cerep de la cession Cerep, Inc, sa filiale américaine spécialisée dans les tests de prédiction ADME-tox, à Eurofins-Panlabs, Inc..

Cerep, Inc. et Eurofins Panlabs Inc. sont deux sociétés du groupe Eurofins et interviennent dans des domaines d’activité proches. Cette cession a lieu dans le cadre de la réorganisation et la rationalisation des activités du pôle Discovery Services d’Eurofins dont Cerep et Eurofins-Panlabs font partie.

Au premier semestre 2013, Cerep a vu son chiffre d'affaires progresser de 3,4% à 10,11 millions d'euros. L'ensemble des activités ont progressé sur la période à l'exception de l'ADME (Absorption, Distribition, Metabolism, Excretion), en régression de 28,8%, toujours touché par l abaisse de la demande déjà observée en 2012.

Malgré un chiffre d’affaires en progression de 0,33 million d’euros, l’excédent brut d’exploitation du premier semestre 2013 s'est établi dans le rouge à -0,08 million d’euros contre un gain de +0,43 million d’euros sur le premier semestre 2012.

Le résultat opérationnel consolidé des activités poursuivies au 30 juin 2013 était une perte de 0,78 million d’euros contre une perte de 0,09 million d’euros au premier semestre 2012. Enfin la perte nette du groupe au premier semestre 2013 s’est établie à -1,85 million d’euros contre une perte de 0,47 million d’euros au 30 juin 2012.

Les perspectives pour le second semestre 2013 s'annonçaient toutefois bien meilleures, grâce en particulier aux nouveaux succès commerciaux remportés par la plateforme "épigénétique". En mai 2013, un important contrat avec un acteur majeur de l'industrie pharmauceutique a ainsi été finalisé, devant contribuer significativement au chiffre d'affaires.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI