Bourse > Erytech pharma > Erytech pharma : "L'année 2015 devrait être riche en actualités"
ERYTECH PHARMAERYTECH PHARMA ERYP - FR0011471135ERYP - FR0011471135
24.570 € +2.42 % Temps réel Euronext Paris
25.000 €Ouverture : -1.72 %Perf Ouverture : 25.310 €+ Haut : 24.550 €+ Bas :
23.990 €Clôture veille : 107 986Volume : +0.92 %Capi échangé : 288 M€Capi. :

Erytech pharma : "L'année 2015 devrait être riche en actualités"

(Tradingsat.com) - Les résultats publiés lundi soir par Erytech montrent une hausse de +12% à 2,03 millions d'euros des revenus, composés de crédit d'impôts (1,52 million d'euros) et de subventions.

La société de biotechnologie, qui a mis au point un traitement original qui « affame » les cellules cancéreuses pour les tuer, affiche une perte nette pour l’exercice 2014 de 8,86 millions d'euros, en hausse d’environ 0,72 million d'euros (+8%) par rapport à l’année précédente.,

Cette évolution résulte principalement de la hausse des coûts de développement clinique et des frais administratifs et commerciaux, en partie compensés par une augmentation des revenus et par la diminution des coûts de recherche et développement (R&D) et des frais financiers.

Le coût des études cliniques a augmenté de 57 % pour atteindre 3,59 millions d'euros en raison du nombre accru d’études cliniques avec le lancement d’un « Expanded Access Program » (accès élargi au traitement) en France, de l’étude de phase I/II aux États-Unis, et de l’étude de phase II dans le cancer du pancréas en France.

L’étude de phase IIb dans la Leucémie Aiguë Myéloïde (LAM) en Europe est financée par Orphan Europe (Recordati), le partenaire d’Erytech.

Enfin, grâce à une levée de fonds de 30 millions d'euros réalisée auprès de fonds internationaux spécialisés, Erytech affichait une trésorerie de 37 millions d’euros au 31 décembre 2014, contre 15,1 millions d’euros au 31 décembre 2013.

Erytech souligne les avancées réalisées dans ses développements cliniques. L'année 2014 a en particulier été marquée par les résultats positifs de phase III de l’étude pivot avec le produit phare, GRASPA, dans le traitement de la Leucémie Aiguë Lymphoblastique (LAL).

La société rappelle aussi l'avis positif reçu du Comité d’Experts Indépendants pour la Sécurité (DSMB) sur les 60 premiers patients et ouverture de centres internationaux dans l’étude de phase IIb dans la Leucémie Aiguë Myéloïde (LAM), ou encore l'obtention du statut de médicament orphelin dans la LAM aux États-Unis.

« 2014 a été une année charnière pour Erytech. Les résultats positifs de l’étude de phase II/III dans la Leucémie Aiguë Lymphoblastique apportent une solide validation de notre technologie d’encapsulation et ouvrent la perspective d’une utilisation de cette technologie à d’autres indications et dans d’autres régions du monde. Le succès de notre levée de fonds en octobre 2014 nous a également donné les moyens financiers pour mettre en œuvre notre stratégie ambitieuse de création de valeur. Avec un premier produit en phase d’enregistrement et quatre études cliniques en-cours, l’année 2015 devrait être riche en actualités, » a déclaré Gil Beyen, PDG d’Erytech.

La société énumère ainsi les principales étapes à venir : avis du DSMB de l’étude de phase II dans le cancer du pancréas, avis du DSMB de l’étude de phase IIb dans la Leucémie Aiguë Myéloïde (LAM), soumission du dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché en Europe pour GRASPA dans la LAL, avis du DSMB de l’étude de phase I/II dans la LAL aux États-Unis, point d’avancement sur les développements cliniques aux Etats-Unis, et enfin, lancement d’une étude de Phase II dans le lymphome non-hodgkinien.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...