Bourse > Erytech pharma > Erytech pharma : Deux articles publiés dans des revues scientifiques de renom
ERYTECH PHARMAERYTECH PHARMA ERYP - FR0011471135ERYP - FR0011471135
24.600 € -1.13 % Temps réel Euronext Paris
24.950 €Ouverture : -1.40 %Perf Ouverture : 24.950 €+ Haut : 24.530 €+ Bas :
24.880 €Clôture veille : 50 289Volume : +0.43 %Capi échangé : 289 M€Capi. :

Erytech pharma : Deux articles publiés dans des revues scientifiques de renom

(Tradingsat.com) - Erytech a annoncé mardi soir la publication dans des revues scientifiques de renom de deux articles décrivant des résultats cliniques obtenus avec son produit phare, ERY-ASP/GRASPA.

Le premier article, publié dans le numéro de septembre de la revue American Journal of Hematology et intitulé "A Phase 2 study of L-asparaginase encapsulated in erythrocytes in elderly patients with Philadelphia chromosome negative acute lymphoblastic leukemia: the GRASPALL/GRAALL/SA2-2008 study", décrit les résultats de l’étude de phase II en escalade de doses évaluant la sécurité et l’efficacité de GRASPA chez trente patients de 55 ans et plus dont la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) sans chromosome Philadelphie a récemment été diagnostiquée.

L’étude conclut que l’ajout de GRASPA au traitement standard par chimiothérapie, notamment à la dose de 100 IU/kg, est envisageable chez les patients âgés sans entrainer de toxicité excessive tout en permettant une réduction durable du niveau d’asparagine.

Le second article, publié dans le numéro d’octobre de la revue Pancreas et intitulé "Asparagine Synthetase Expression and Phase I Study With L-Asparaginase Encapsulated in Red Blood Cells in Patients with Patients With Pancreatic Adenocarcinoma", évalue l’expression de l’asparagine synthétase (ASNS) dans plus de 500 biopsies de tumeurs cancéreuses du pancréas et présente les résultats de l’étude de phase I obtenus chez 12 patients atteints d’un cancer du pancréas métastatique.

Il apparaît que 79,4% des biopsies de tumeurs analysées ont présenté une expression ASNS basse ou nulle, avec une concordance élevée entre les tumeurs primaires et les métastases. Dans l’étude de phase I, ERY-ASP était par ailleurs bien toléré et aucune toxicité limitant la posologie n’a été relevée.

"Ces deux études viennent renforcer l’utilisation potentielle de notre principal produit candidat ERY-ASP/GRASPA chez des populations de patients très difficiles à traiter", souligne Iman El-Hariry, directrice médicale d’Erytech, rappelant que "l’utilisation de l’asparaginase chez les patients âgés atteints de leucémie aiguë lymphoblastique et chez les patients atteints de cancer du pancréas métastatique a jusqu’à présent été limitée en raison de sa toxicité excessive."


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...