Bourse > Dassault aviation > Dassault aviation : Va accélérer la cadence de production du Rafale
DASSAULT AVIATIONDASSAULT AVIATION AM - FR0000121725AM - FR0000121725
1 198.000 € -0.74 % Temps réel Euronext Paris
1 194.950 €Ouverture : +0.26 %Perf Ouverture : 1 208.000 €+ Haut : 1 190.200 €+ Bas :
1 206.900 €Clôture veille : 8 993Volume : +0.11 %Capi échangé : 9 884 M€Capi. :

Dassault aviation : Va accélérer la cadence de production du Rafale

Dassault Aviation veut construite 3 Rafale par lois dès 2018Dassault Aviation veut construite 3 Rafale par lois dès 2018

(Tradingsat.com) - Le constructeur va tripler la cadence de production de l'avion. Il anticipe ainsi les contrats à venir.

Dassault Aviation va devoir tenir le rythme. Après les succès récents à l'exportation du Rafale et en anticipation de nouveaux contrats à venir, le constructeur se prépare à tripler d'ici à 2018 la cadence de production de l'avion, a affirmé son PDG Eric Trappier.

"J'ai décidé, en anticipation des contrats à venir, qui remplacent en la reportant la fabrication pour l'armée française, de nous préparer à la cadence '3' de la fabrication du Rafale d'ici à 2018", a déclaré Eric Trappier dans un entretien au quotidien Sud-Ouest mardi. "Nous réviserons notre objectif si le troisième contrat ne venait pas. Mais nous nous lançons", a-t-il ajouté. "Nous commencerons à sortir trois avions Rafale par mois à compter de 2018 contre un par mois jusqu'à aujourd'hui, si des contrats nouveaux arrivent."

Selon Eric Trappier, cette augmentation de cadence se traduira par des embauches dès 2016. "Il y aura quelques centaines de recrutements dans les mois qui viennent chez Dassault et ses sous-traitants sur toute la chaîne Rafale, et plusieurs milliers d'ici à 2018 pour soutenir la cadence '3' sur l'ensemble du territoire français", a-t-il dit.

Le Rafale est actuellement produit en cadence "1", soit onze appareils par an, compte tenu des congés. Cette cadence était jusque-là suffisante pour les livraisons destinées à l'armée de l'air française, mais la perspective de nouveaux contrats à l'export, en plus de ceux déjà engrangés, nécessite d'accélérer le rythme.

D'autres contrats à venir

L'avion de combat français a remporté deux contrats cette année, avec 24 appareils vendus à l'Egypte en début d'année, et 24 autres au Qatar. Des discussions se poursuivent par ailleurs avec... Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.

Par D. L. avec AFP


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...