Bourse > Dassault aviation > Dassault aviation : Les falcon 7x de dassault cloués au sol après un problème en vol
DASSAULT AVIATIONDASSAULT AVIATION AM - FR0000121725AM - FR0000121725
1 223.050 € +2.09 % Temps réel Euronext Paris
1 213.000 €Ouverture : +0.83 %Perf Ouverture : 1 227.000 €+ Haut : 1 207.100 €+ Bas :
1 198.000 €Clôture veille : 9 449Volume : +0.11 %Capi échangé : 10 091 M€Capi. :

Dassault aviation : Les falcon 7x de dassault cloués au sol après un problème en vol

Les falcon 7x de dassault cloués au sol après un problème en volLes falcon 7x de dassault cloués au sol après un problème en vol

PARIS (Reuters) - L'ensemble des avions d'affaires Falcon 7X de Dassault Aviation ont été cloués au sol après un incident intervenu en vol sur l'un de ces appareils, a annoncé jeudi l'Agence européenne de sécurité aérienne (EASA).

La première victime de cette décision pourrait bien être le président Nicolas Sarkozy, qui est allé au sommet du G8 à Deauville dans ce type d'appareil.

Un Falcon 7X a connu un problème d'emballement sur ses compensateurs d'efforts (Pitch trim) - un système d'assistance aux commandes - dans la période de descente.

Les pilotes ont réussi à corriger la situation et l'avion s'est posé sans dommage. Mais ce problème, s'il se reproduit, peut se traduire potentiellement par une perte de contrôle de l'avion, précise l'EASA dans une notification sur son site.

L'Agence a précisé que Dassault avait proposé de maintenir l'avion au sol à partir du 27 mai.

"Nous avons pris cette décision à titre de précaution car notre priorité absolue est d'assurer la sécurité de l'appareil et des passagers", a déclaré un porte-parole de Dassault.

Cette mesure a été prise à titre conservatoire, dans l'attente du résultat de l'enquête menée par le constructeur, a précisé l'EASA.

Le sommet de Deauville, sous présidence française, s'achève vendredi. Selon l'Elysée, le ministère de la Défense proposera à Nicolas Sarkozy une solution alternative pour quitter la station balnéaire normande, "si cette décision devait être confirmée".

Cette solution serait le recours à un Falcon 900, plus ancien que le 7X lancé en 2007, dit-on de même source.

Tim Hepher et Jean-Michel Bélot avec Emmanuel Jarry à Deauville, édité par Eric Faye

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...