Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CYBERGUN

ALCYB - FR0014004QR6 SRD PEA PEA-PME
0.438 € +0.05 % Temps réel Euronext Paris

Cybergun : Le français Cybergun aura sa part du contrat remporté par Glock auprès de l'armée française

mercredi 8 janvier 2020 à 11h15
Cybergun aura sa part du contrat remporté par Glock auprès de l'armée française

(BFM Bourse) - La division de Cybergun dédiée aux marchés militaire et de la sécurité, Spartan M&LE, percevra en tant que partenaire de Glock une rémunération au pourcentage des ventes. Alors que la capitalisation de la firme française est devenue anecdotique, son titre rebondit quelque peu mercredi.

Prestataire du manufacturier autrichien Glock dans le cadre d'un contrat de conseil conclu en janvier 2019, Spartan Military & Law Enforcement se félicite de l'attribution à son client de l'appel d'offres pour le remplacement de l'ensemble des armes de poing en dotation dans les différentes armées françaises. La filiale de Cybergun y voit le couronnement de sa stratégie et de ses efforts "pour s’imposer comme un nouvel entrant de poids sur les marchés de la défense et de la sécurité". Le titre, dont la volatilité est proportionnée à l'extrême faiblesse de la capitalisation de l'entreprise en pleine restructuration financière, enregistre dans la foulée un rebond de 10,71% à 6 millièmes d'euro (609.000 euros de capitalisation théorique).

Le ministère des Armées a annoncé lundi la commande de 74.596 pistolets Glock 17, un marché s'élevant au total à 44 millions d’euros en incluant les accessoires, systèmes de visée et d'entraînement (la part revenant aux co-contractants de Glock, Sellier et Bellot pour les munitions et UTM pour les kits d’entraînement, n'a pas été précisée).

L’accord entre Glock et Cybergun prévoit une rémunération au pourcentage sur la vente des produits manufacturés par le géant des armes à feu pendant toute la durée du contrat-cadre. La Loi de Programmation Militaire 2020 prévoit d’ores et déjà l’achat d’une première série de 25.000 pistolets et Florence Parly, la ministre des Armées, a indiqué que 74.000 exemplaires devraient être livrés d'ici 2022.

Le PDG de Cybergun Hugo Brugière s'est dit "extrêmement fier" de ce succès. "Notre partenaire historique pour la réplique d’armes [la collaboration entre Glock et Cybergun remonte à 2015 quand les deux entreprises avaient signé un premier accord pour développer des répliques destinées à l’entraînement, NDLR] nous a fait confiance alors que nous étions un nouvel entrant sur le marché militaire et je tiens à les en remercier chaleureusement. Glock est l’un des plus grands manufacturiers au monde et le fait qu’il ait choisi Cybergun démontre la crédibilité retrouvée du groupe sur un secteur de l’armement des forces très saturé".

Le dirigeant a tenu à souligner que "la palette de services offerts par notre division militaire ne s’arrête pas là et nous devrions pouvoir annoncer prochainement de nouveaux développements sur le segment très prometteur des simulateurs d’entrainement au tir de combat".

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CYBERGUN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.20 % vs +19.31 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat