Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CYBERGUN

ALCYB - FR0014004QR6 SRD PEA PEA-PME
0.552 € -3.75 % Temps réel Euronext Paris

Cybergun : Le capital de Cybergun enfin expurgé des instruments dilutifs, le rebond s'accélère

mercredi 1 décembre 2021 à 09h56

(BFM Bourse) - Cybergun voit son cours rebondir vivement ce mercredi 1er décembre, marquant la fin d'une douloureuse restructuration financière. Conformément aux engagements de la direction, le groupe a en effet mis fin au financement par OCABSA qui entraînait la création de nouvelles actions, diminuant sans cesse leur valeur unitaire.

Le spécialiste français du tir de loisirs Cybergun tourne enfin la page des OCABSA, ce mode de financement de dernier recours (apparenté à une equity line) mis en place pour éponger une dette insurmontable héritée de la précédente direction, au prix d'une interminable dilution pour les actionnaires. Désormais, le capital de l'entreprise est complètement expurgé de ces instruments dilutifs, bête noire des petits porteurs (et dont l'AMF rappelle régulièrement les risques). Le PDG Hugo Brugière détient plus d'un cinquième du capital désormais, tandis que le fonds d'Alpha Blue Ocean a décidé de maintenir une position d'au moins 15%.

En réaction, le titre bondissait de 30,5% à 0,54 euro vers 10h15 mercredi.

Plus de risque de dilution

Conformément aux engagements pris précédemment, le contrat d'OCABSA -obligations convertibles en action avec bons de souscription d’actions- a été résilié en date du 30 novembre. Comme il n'y a pratiquement plus de bons de souscription en circulation (l'exercice de l'intégralité des bons restant n'entraînerait la création que de 239 actions, soit 0,0005% du capital désormais), il n'existe plus d'éléments dilutifs significatifs.

À l'issue des opérations de conversion de la dette en actions, la société HBR Investment Group, contrôlée par Hugo Brugière, qui a racheté la créance détenue par sa filiale Restarted Investment détient 9.298.182 actions représentant 20,4% du capital de Cybergun. Le dirigeant s'est en outre engagé à acquérir via sa holding l'essentiel des titres détenus par des salariés et anciens salariés du groupe, soit un bloc de 417.383 titres ou 0,9% du capital, afin de consolider sa position au capital.

Dans le même temps, le fonds European High Growth Opportunities Securitization Fund du "venture loaner" Alpha Blue Ocean a fait part de sa décision de conserver entre 15% et 19% du capital à long terme.

"Une nouvelle page se tourne aujourd'hui dans l'histoire de Cybergun. Nous refermons un long chapitre de restructuration financière ouvert après la reprise de l'entreprise en ayant respecté les engagements pris notamment devant le Tribunal de commerce", a déclaré Hugo Brugière.

"Nous démarrons un nouveau cycle à la tête d'un groupe fort, qui sera en croissance cette année et en route vers la rentabilité", a-t-il ajouté. La firme a dit viser cette année un résultat opérationnel courant positif, pour la première fois depuis dix ans.

En outre, Cybergun dispose à l'heure actuelle d'une trésorerie de plus de 7 millions d'euros et d'un niveau de stocks de près de 18 millions d'euros. De quoi se "projeter sereinement vers l'avenir, le tout porté par un socle d'actionnaires engagés dans la durée", selon le PDG, en remerciant "chaleureusement toutes celles et tous ceux qui ont accompagné ce redressement et ont permis à Cybergun de prendre aujourd'hui ce nouveau départ".

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CYBERGUN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.70 % vs +37.67 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat