Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CYBERGUN

ALCYB - FR0013204351 SRD PEA PEA-PME
0.122 € -2.56 % Temps réel Euronext Paris

Cybergun : Le fabricant de répliques Cybergun devient armurier à part entière et décolle en Bourse

lundi 12 novembre 2018 à 10h21
Cybergun au plus haut en Bourse depuis juillet

(BFM Bourse) - Fabricant de répliques à air comprimé sous licence des principales marques d'armes à feu comme Colt ou Mauser, Cybergun a obtenu l'autorisation de produire et commercialiser de véritables armes. Le groupe espère finaliser avec un grand manufacturier un contrat-cadre qui représenterait plusieurs millions d'euros de revenus annuels.

Le célèbre fabricant de répliques d'armes à feu projetant des billes en plastique Cybergun, qui avait précédemment fait part de projets pour se développer sur le domaine militaire, a annoncé avoir obtenu du ministère de l'Intérieur l'autorisation de fabrication et de commerce d'armes et de munitions de catégorie B, devenant ainsi armurier à part entière. L'annonce entraîne un bond de 72,34% du titre lundi vers 10h45, à 81 centimes.

La division de Cybergun dédiée à l’entraînement des forces armées et de police, Spartan M&LE, dirigée par le général Maurin, a décroché "après plus d’un an de travail dans l’ombre et de façon confidentielle", selon les termes du communiqué, le feu vert du ministère qui constituait le dernier élément à obtenir pour finaliser son partenariat avec un "célèbre manufacturier" dont l'identité n'est pas divulguée à ce stade.

Un système d'arme inédit sur le marché

La cellule de recherche & développement de Cybergun s'était vu confier en 2017 la création d’un nouveau système inédit sur le marché, reprenant les technologies et les innovations principales du groupe. Ce développement a été intégralement financé par le partenaire. Les deux groupes travaillent désormais à la finalisation d’un contrat-cadre pour la fabrication de ce produit représentant "plusieurs millions d’euros par an sur une durée d'environ dix ans". Soit un apport non négligeable pour l'entreprise dont le chiffre d'affaires s'est élevé à 32 millions d'euros sur son dernier exercice, clos fin mars.

Développement des activités de production

"Cette autorisation, difficile à obtenir, est le fruit d’un travail confidentiel de plusieurs mois, mené de main de maître par notre division militaire et le département recherche et développement du groupe. Non seulement, il nous permet de continuer à avancer avec notre partenaire, fabricant mondial d’armes à feu, mais il nous ouvre également de nouveaux débouchés tels que l’intermédiation en France, domaine où l’excellence de notre réseau n’est plus à démontrer. Au-delà de cela, nous avons désormais la possibilité d’avancer sur notre prise de participation d’une unité de production en France pour notre département militaire", a indiqué Hugo Brugière, directeur général de Cybergun. L'entreprise négocie en effet en parallèle une entrée au capital d'une société qui lui permettrait de développer des capacités de production en France.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CYBERGUN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.90 % vs +7.79 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat