Bourse > Cybergun > Cybergun : Le redressement se poursuit
CYBERGUNCYBERGUN ALCYB - FR0013204351ALCYB - FR0013204351
0.590 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
0.600 €Ouverture : -1.67 %Perf Ouverture : 0.600 €+ Haut : 0.570 €+ Bas :
0.590 €Clôture veille : 68 721Volume : +0.54 %Capi échangé : 8 M€Capi. :

Cybergun : Le redressement se poursuit

tradingsat

(CercleFinance.com) - Clos le 31 mars dernier, l'exercice 2014 de Cybergun a été marqué par un creusement important de la perte nette part du groupe, passée de 4,1 à 13 millions d'euros.

Dans le même temps, la perte opérationnelle courante est passée de 1,9 million à 12,8 millions, et l'Ebitda retraité est ressorti à -2,4 millions au 31 mars 2014, contre stable un an auparavant.

La marge brute s'est, elle, établie à 12,5 millions d'euros, soit 5,1 millions de moins qu'au terme de l'exercice précédent, et le chiffre d'affaires a reculé de 5,2 millions d'euros à 46 millions
Cybergun souligne par ailleurs avoir mis en oeuvre au cours de l'exercice une profonde et vitale restructuration de son bilan.

Les actions engagées ont concerné l'acquisition en juillet 2014 auprès des partenaires bancaires français et belges d'un montant nominal d'environ 21 millions d'euros de dettes bancaires, la conversion partielle de cette dette à l'occasion de 2 augmentations de capital (août et décembre 2014) afin de renforcer les fonds propres et la réduction de 9,4 millions d'euros du montant total des stocks grâce à une politique active de déstockage et la dépréciation des actifs à faible rotation ('slow motion inventories').

S'agissant des prévisions au titre de 2015, l'exercice qui vient de s'ouvrir est 'pleinement focalisé sur le plan opérationnel élaboré et exécuté par Bernard Liatti et ses équipes', a indiqué Cybergun. Ledit plan prévoit un volet défensif (optimisation des process et des coûts) et un volet offensif destiné à repositionner durablement le groupe sur le chemin de la croissance.

Le volet défensif a déjà été largement engagé et doit permettre une optimisation de l'Ebitda de plus de 4 millions d'euros en année pleine. A titre d'exemple, les effectifs du groupe ont été réduits de 19% sur l'exercice 2014. L'impact sera visible à partir de cette année compte tenu des coûts induits par cette réorganisation.

Dans le même temps, plusieurs actions fortes ont été engagées sur le volet offensif, parmi lesquelles l'intensification de la lutte anti-contrefaçon, la signature de plusieurs contrats cadres en Europe de l'Est et en Asie, l'accélération du développement en Amérique Latine et le développement de nouveaux calibres (4,5 millimètres et calibre .22) en collaboration avec GSG.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...