Bourse > Claranova > Claranova : Oddo Securities vise 0,10 euro
CLARANOVACLARANOVA CLA - FR0004026714CLA - FR0004026714
0.456 € +12.59 % Temps réel Euronext Paris
0.476 €Ouverture : -4.20 %Perf Ouverture : 0.480 €+ Haut : 0.450 €+ Bas :
0.405 €Clôture veille : 14 993 500Volume : +3.99 %Capi échangé : 171 M€Capi. :

Claranova : Oddo Securities vise 0,10 euro

(Tradingsat.com) - Après avoir plongé vendredi à un nouveau plus bas historique de 0,12 euro (0,10 euro en séance) dans des volumes d'échanges gigantesques (46,3 millions de titres), l'action Avanquest se stabilisait lundi matin, affichant une hausse de +8% à 0,13 euro à 11h20 (à relativiser compte tenu de la faiblesse du cours).

L'éditeur de logiciels a mis fin au suspense sur son augmentation de capital vendredi soir, en annonçant le succès de l'opération.

Les actions offertes pour un montant initial de 30 millions d’euros dans le cadre de cette augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription, qui s'est déroulée du 13 mai au 5 juin 2015, ont été intégralement souscrite.

La demande des investisseurs a été particulièrement importante puisque l’opération a été sursouscrite à 180%.

"Cette opération est un beau succès d’une amplitude considérable avec plus de 54 millions d'euros de demandes du marché et je pense un signe fort de confiance dans le potentiel de l’entreprise", a déclaré Pierre Cesarini, directeur général de la société.

Pour le dirigeant, "Avanquest est aujourd'hui une société désendettée avec les moyens de mettre en place la nouvelle stratégie que nous avons lancée depuis mon arrivée notamment dans le domaine de l’impression digitale sur mobile et la gestion des objets connectés."

Oddo Securities a néamoins confirmé lundi sa recommandation "Alléger" sur Avanquest, en abaissant son objectif de cours à 0,10 euro, contre 0,20 euro auparavant. Si le groupe a retrouvé une marge de manoeuvre financière, le broker rappelle que l'augmentation de capital était fortement dilutive pour les actionnaires qui n’y souscrivaient pas.

Le courtier pointe également le "problème structurel de marges" auquel le groupe reste confronté, du moins à court terme au vu d’une visibilité encore réduite sur la réussite des nouveaux produits.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI