Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CHARGEURS

CRI - FR0000130692 SRD PEA PEA-PME
17.790 € -1.22 % Temps réel Euronext Paris

Chargeurs : Profitant de sa bonne forme, Chargeurs lance un programme de rachat d'actions

jeudi 12 mai 2022 à 11h26
Chargeurs affiche de solides résultats

(BFM Bourse) - Société cent-cinquantenaire, présente aujourd'hui sur quelques métiers de niche (protection de surfaces, entoilage ou encore aménagement des musées et production de laine peignée pour l'industrie du luxe), Chargeurs voit son cours de Bourse bondir dans un marché pourtant déprimé. Les investisseurs saluent une activité plus dynamique que jamais au premier trimestre, tandis que la firme va consacrer 8 millions d'euros à des rachats d'actions.

Dans un marché parisien à nouveau en vif repli jeudi (baisse de près de 2% du CAC 40 vers 10h00), le titre Chargeurs fait figure de havre de paix pour les investisseurs. Le cours de la société accélère de 4,75% à 17,21 euros au même moment au vu d'un chiffre d'affaires record, et de la confiance affichée par la direction dans les perspectives à venir.

Issu de l'ancienne compagnie de navigation Chargeurs Réunis, Chargeurs a continué à tirer profit au premier trimestre du repositionnement mené ces dernières années par Michaël Fribourg (qui a racheté en 2015 les parts de Jérôme Seydoux et son associé Eduardo Malone pour devenir le nouvel actionnaire de référence).

Présente sur cinq métiers spécialisés, où la société est souvent leader mondial, Chargeurs a passé la barre de 200 millions d'euros de chiffre d'affaires trimestriel, qui n'avait jusqu'ici été atteinte qu'au deuxième trimestre 2020 dans les circonstances exceptionnelles de la pandémie. Très agile, le groupe avait mis sur pied en quelques semaines une activité de production d'équipements de protection sanitaire, comme les masques respiratoires, qui avait aussitôt généré des revenus colossaux (253 millions d'euros pour Lainière Santé à l'époque...).

Un record hors pandémie

Au premier trimestre 2022, le chiffre d'affaires s'est élevé à 203,5 millions d'euros, un record hors pandémie donc, traduisant une progression de 12,6% par rapport au premier trimestre 2021, fortement pénalisée par la chute des ventes liées à la pandémie.

Par division, Chargeurs Protective Films (protection temporaire des surfaces) a crû de 22% en données organiques malgré une base de comparaison élevée soutenue par "un niveau d’activité et un pricing power (capacité à imposer ses tarifs, NDLR) très élevés". Chargeurs*PCC Fashion Technologies (textiles et doublures techniques) a connu une accélération spectaculaire de 57,6% et la branche Luxury Materials (producteur de laine peignée) de 66,3%, grâce à une forte progression des volumes depuis le début de l’année auquel s’ajoute à un effet prix favorable, tiré par la hausse des prix des qualités supérieures de laine. Chargeurs Museum Solutions, dédiée à la muséographie, affiche une croissance organique de 24,6 % avec la reprise des activités liées à l'évènementiel, accentuée par un effet périmètre de 21,3% lié à la consolidation du britannique Event Communications depuis le 1er janvier.

A contrario, mais sans surprise, Chargeurs Healthcare Solutions voit son chiffre d’affaires fondre de 85% à de 6,1 millions d’euros. Ce volume d’activité, qui correspond essentiellement à des commandes d’équipements de protection individuelle (EPI), est cohérent avec le mouvement attendu de déstockage des principaux clients, précise l'entreprise. "CHS enregistre, comme à l’occasion de certains trimestres dans le passé, une activité plus modeste liée à l’amélioration du contexte sanitaire, mais continue de bénéficier de contrats pluri-annuels qui devraient donner lieu à des phases de reconstitution stratégiques de stocks, porteurs d’activité sur d’autres trimestres".

En excluant l'activité de Healthcare Solutions, la croissance organique du reste du groupe s’établit à 36,2% sur le trimestre, amplifiant ainsi le fort rebond séquentiel observé depuis le deuxième trimestre 2021.

Chargeurs précise par ailleurs n'avoir qu'une exposition minime à la Russie, qui pesait moins de 0,4% de son chiffre d'affaires l'année dernière.

De nombreux projets dans les musées

Chargeurs réalise "un très bon début d’année avec un niveau d’activité record qui franchit la barre des 200 millions d’euros au 1er trimestre", s'est félicité son PDG. "Le niveau d’activité de CPF (Chargeurs*PCC Fashion Technologies, NDLR) a été lui-même record et celui des activités textiles a été excellent malgré le confinement en Asie, le tout avec des marges élevées. Cette performance globale traduit, d’une part, des effets volumes soutenus par la capacité des métiers à conquérir de nouveaux marchés, d’autre part, un effet prix reflétant leur pricing power élevé dans un environnement d’inflation des coûts de production. Chargeurs Museum Solutions démarre pour sa part un grand nombre de projets pluriannuels de construction de musées, qui viendront progressivement renforcer la croissance de ses profits".

"Chargeurs Healthcare Solutions réalise ce trimestre une performance commerciale plus modeste, mais avec un niveau de rentabilité élevé, liée aux cycles de gestion des stocks pour les grands clients – donc avec des perspectives de reconstitution de stocks stratégiques", souligne-t-il par ailleurs.

"Dans des conditions économiques, sanitaires et géopolitiques volatiles, Chargeurs démontre, encore une fois, trimestre après trimestre, la puissance de son portefeuille de métiers à faible intensité capitalistique et l’efficacité de sa gestion opérationnelle et entrepreneuriale. Tout en restant extrêmement vigilant face aux risques géopolitiques et sanitaires, le groupe entend s’appuyer sur la solidité de son bilan pour amplifier le déploiement de son programme de création de valeur Leap Forward 2025, articulé autour de la révélation de la performance embarquée des métiers et une stratégie d’acquisitions sélective", a ajouté le dirigeant.

S’appuyant sur la confiance dans ses performances et son niveau de trésorerie élevé, le groupe a par ailleurs récemment annoncé le lancement d’un programme de rachat d’actions doté d'un budget de 8 millions d’euros. Dans ce cadre, Chargeurs a confié à un intermédiaire financier le mandat de racheter ses propres actions au fil de l'eau sur le marché, à un prix maximal de 30 euros par action. Ce programme expirera le 6 octobre 2023 si le budget n'est pas consommé d'ici là. Malgré sa bonne performance en Bourse du jour, Chargeurs n'a pas été épargné par la chute des marchés. L'action est ainsi en repli de près de 34% depuis janvier. Le programme de rachat d'actions devrait permettre de redresser la barre.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CHARGEURS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.70 % vs +25.71 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat