Bourse > Cgg > Cgg : Rebondit dans le sillage du pétrole, mais la visibilité reste faible
CGGCGG CGG - FR0013181864CGG - FR0013181864
6.500 € -0.61 % Temps réel Euronext Paris
6.500 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 6.570 €+ Haut : 6.430 €+ Bas :
6.540 €Clôture veille : 70 678Volume : +0.32 %Capi échangé : 144 M€Capi. :

Cgg : Rebondit dans le sillage du pétrole, mais la visibilité reste faible

(Tradingsat.com) - CGG grimpait d'un peu plus de 2% mercredi à mi-séance, à la faveur de la poursuite du rebond des cours du pétrole. Le baril de Brent gagne encore 2%, à 69 dollars, tandis que le baril WTI grimpe en parallèle de 1,9% à 61,9 dollars, les deux évoluant au plus haut depuis début décembre 2014.

Les résultats du premier trimestre 2015 du groupe spécialisé dans les études sismiques et géophysiques publiés mercredi matin reflètent cependant toujours un environnement difficile.

Le chiffre d'affaires est tombé à 570 millions de dollars, en fort recul de 29,3% par rapport au premier trimestre 2014 et de 37% par rapport au quatrième trimestre 2014. A 145 millions de dollars, l'EBITDA ressort en baisse de 23,3% par rapport au 1er trimestre 2014 et de 63,9% par rapport au quatrième trimestre 2014.

Dans le même temps, le résultat opérationnel a été divisé par deux par rapport au premier trimestre 2014 pour tomber à 18 millions de dollars. Il chute de 84% par rapport aux 111 millions de dollars du quatrième trimestre 2014. Enfin, le résultat net part du groupe s'établit à -55 millions de dollars, contre -39 millions de dollars un an plus tôt.

Au vu de ces "résultats trimestriels inférieurs à [ses] attentes et celles du consensus", Oddo Securities a confirmé mercredi son opinion "Neutre" et son objectif de cours de 4,5 euros sur CGG.

Alors que la direction du groupe évoque la "faible visibilité" dont elle dispose pour les prochains trimestres dans un contexte de pression sur les prix et de baisse des volumes, Oddo Securities note que le carnet de commandes de CGG est passé de 1,2 milliard de dollars à la fin du premier trimestre 2014 à 0,9 milliard de dollars à la fin du premier trimestre 2015, soit une baisse de 25%.

Pour Gilbert Dupont, si l'environnement devrait rester difficile pendant encore plusieurs mois, "l’amplification des mesures d’ajustement de la flotte récemment annoncées dans l’industrie et la traduction favorable des plans de réductions de coûts chez CGG constituent des éléments rassurants".

Jean-Georges Malcor, directeur général de CGG, a ainsi rappelé que son groupe "rest[ait] concentré sur la mise en oeuvre rigoureuse de [son] plan de transformation et sur la gestion active de [son] cash et de [son] bilan.".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...