Bourse > Cgg > Cgg : Le baril sous les 35$, les parapétrolières chutent encore
CGGCGG CGG - FR0013181864CGG - FR0013181864
3.780 € -3.32 % Temps réel Euronext Paris
3.940 €Ouverture : -4.06 %Perf Ouverture : 3.940 €+ Haut : 3.770 €+ Bas :
3.910 €Clôture veille : 328 543Volume : +1.48 %Capi échangé : 84 M€Capi. :

Cgg : Le baril sous les 35$, les parapétrolières chutent encore

cggcgg

(Tradingsat.com) - Les valeurs parapétrolières poursuivaient mercredi leur descente aux enfers dans le sillage du brut. Vers 16h30, le fabricant de tubes Vallourec chutait de 3,7% à 7,74 euros, tout près de ses planchers de fin septembre dernier, le spécialiste des études sismisques CGG perdait 3% à 2,54 euros, tandis que le groupe d'ingénierie Technip abandonnait 4,1% à 41,5 euros.

Les cours du pétrole ont ouvert en forte baisse mercredi à New York, plombés par les inquiétudes internationales qui entraînaient aussi les marchés d'actions à la baisse malgré l'espoir d'un reflux des stocks de brut aux Etats-Unis.

Vers 14H10 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février perdait 1,39 dollar à 34,58 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les prix du brut n'ont en effet que brièvement bénéficié de l'escalade des tensions entre Ryad et Téhéran à la suite de l'exécution samedi d'un dignitaire religieux chiite, la plupart des analystes jugeant au final peu probable que celles-ci perturbent l'approvisionnement mondial en pétrole.

Plusieurs analystes estimaient même que la crise entre Ryad et Téhéran pourrait confirmer l'état de surproduction actuel dans la mesure où ni l'Arabie saoudite ni l'Iran ne semblent prêts à céder le moindre terrain à leur rival.

"La majorité des acteurs du marché voient les tensions entre l'Arabie saoudite et l'Iran comme négatives pour le prix du pétrole car elles rendent improbables que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'entende sur toute action concertée pour réduire l'excédent d'offre", soulignaient ainsi les analystes de Commerzbank.

F.B. avec AFP


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI