Bourse > Cgg > Cgg : En forte hausse dans le sillage du pétrole
CGGCGG CGG - FR0013181864CGG - FR0013181864
6.570 € +1.08 % Temps réel Euronext Paris
6.500 €Ouverture : +1.08 %Perf Ouverture : 6.570 €+ Haut : 6.440 €+ Bas :
6.500 €Clôture veille : 130 946Volume : +0.59 %Capi échangé : 145 M€Capi. :

Cgg : En forte hausse dans le sillage du pétrole

(Tradingsat.com) - Si l'escalade de la violence en Irak et la menace d'une intervention des Etats-Unis pèsent ce vendredi sur le moral des investisseurs, elles font les affaires des sociétés parapétrolières.

En effet, ces tensions géopolitiques provoquent une forte hausse des prix du pétrole avec un baril de brut WTI américain autour de 107 dollars, après un pic à 107,6 dollars atteint en séance.

A la Bourse de Paris, c'est CGG, fournisseur de produits géophysiques destinés aux compagnies pétrolières et gazières, qui en profite le plus. Son titre grimpe de plus de 10% à la mi-séance vers les 10,8 euros.

L’action est également soutenue par des informations publiées par le magazine Upstream, selon lesquelles la filiale WesternGeco de Schlumberger et CGG seraient en lice pour un contrat de sismique d’au moins 100 millions de dollars auprès de l’indien ONGC.

D'un point de vue macroéconomique, la flambée des prix de l'or noir inquiète les observateurs. "Si elle devait s’accélérer, les pressions inflationnistes pourraient croître rapidement dans le monde. Pour les pays développés, l’enjeu est faible mais pour les pays émergents dont les banques centrales ont déjà dû durcir leur politique monétaire pour contenir les pressions inflationnistes, les répercussions pourraient être négatives", a commenté ce matin le CM-CIC Securities.

"Les affrontements se sont amplifiés en Irak alors que les rebelles sunnites ont pris le contrôle d’une partie du pays et marchent vers Bagdad. Bien que plus importante, l’armée régulière est en déroute. Face à l’avancée des troupes de l’Etat islamique en Irak et au Levant, les Kurdes ont envahi la ville de Kirkouk. Etant donné les rapports de force dans la région entre les différentes factions, le risque d’embrasement va croissant, ce qui devrait avoir des conséquences directes sur les prix du pétrole et accroitre les pressions inflationnistes dans le monde", a ajouté le courtier.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...