Bourse > Cgg > Cgg : En baisse après un revers pour sercel
CGGCGG CGG - FR0013181864CGG - FR0013181864
3.780 € -4.06 % Temps réel Euronext Paris
4.000 €Ouverture : -5.50 %Perf Ouverture : 4.000 €+ Haut : 3.780 €+ Bas :
3.940 €Clôture veille : 147 999Volume : +0.67 %Capi échangé : 84 M€Capi. :

Cgg : En baisse après un revers pour sercel

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après la confirmation d'un revers judiciaire pour sa filiale Sercel aux Etats-Unis, l'un des grands marchés des services parapétroliers, l'action CGGVeritas perdait 2,2% ce matin à 22,9 euros alors que l'indice CAC 40 ne rétrocédait que 0,4%. Selon le bureau d'études Gilbert Dupont, cette annonce est cependant peu dommageable d'un point de vue financier et ne devrait pas entraver la reprise du titre.

Ce matin, le groupe de services et d'équipements parapétroliers a annoncé que la cour fédérale américaine avait confirmé le jugement de la cour du Texas portant sur un litige entre sa filiale Sercel et le groupe ION Geophysical à propos du brevet US N°5 852 242. “L'injonction qui couvre uniquement la technologie Sercel des capteurs digitaux 'DSU' est limitée au territoire des Etats-Unis et restera effective jusqu'à la fin du brevet en décembre 2015”, minimise le groupe parapétrolier français.

Le groupe a provisionné 13 millions de dollars sur les comptes du 4ème trimestre 2011 “au titre des 10,7 millions de dollars et des intérêts antérieurs et postérieurs au jugement que Sercel doit payer à ION.” “Les parties prenantes retourneront devant les tribunaux pour déterminer le montant des dommages supplémentaires relatifs aux ventes de systèmes SeaRay fabriqués à Houston”, indique enfin le groupe.

CGGVeritas publiera ses comptes 2011 le 1er mars prochain. Rappelons qu'au 3ème trimestre, lors duquel il avait renoué avec les bénéfices, le groupe avait réalisé 797 millions de dollars de chiffre d'affaires (CA) et 98 millions de résultat opérationnel, soit une marge de 12,3%.

Sercel, la branche Equipements, concentrait 275 millions de CA, mais sa forte marge de 32% surclassait largement celle de la branche Services et sa marge de 9%.

Cependant, pour les analystes de Gilbert Dupont, l'impact financier de cette s'annonce limité. En effet, au-delà des 13 millions de dollars qui seront provisionnés au T4, les analystes s'attendent à 'quelques millions d'euros supplémentaires de dommages-intérêts' d'ici un à deux ans 'pour les deux systèmes commercialisés jusqu'alors aux Etats-Unis'.

Le bureau d'études abaisse en conséquence sa prévision de résultat opérationnel au titre du T4 de 103,8 à 90,8 millions de dollars, le bénéfice par action prévisionnel pour l'exercice passant de - 0,06 à - 0,10 dollar.

'Bien que cette annonce soit néfaste en termes d'image, cela ne devrait pas entacher les perspectives de développement de Sercel. Depuis son lancement, CGGVeritas a commercialisé 9 systèmes SeaRay, ce qui a représenté une enveloppe de CA d'environ 300 millions de dollars dont seulement 2 aux Etats-Unis. Ce marché des câbles de fonds de mer est aujourd'hui en plein essor, non pas aux Etats-Unis mais en Chine, en Afrique de l'Ouest ou encore au Moyen-Orient', ajoute encore Gilbert Dupont, qui reste acheteur de la valeur et vise 27 euros.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI