Bourse > Cgg > Cgg : Rebondit après des comptes 2013 dans le rouge
CGGCGG CGG - FR0013181864CGG - FR0013181864
3.910 € -1.76 % Temps réel Euronext Paris
3.960 €Ouverture : -1.26 %Perf Ouverture : 4.010 €+ Haut : 3.910 €+ Bas :
3.980 €Clôture veille : 196 898Volume : +0.89 %Capi échangé : 87 M€Capi. :

Cgg : Rebondit après des comptes 2013 dans le rouge

tradingsat

(CercleFinance.com) - CGG a terminé son exercice 2013 sur une perte nette comptable de 691 millions de dollars, contre un bénéfice de 92 millions un an plus tôt, en raison notamment de charges pour dépréciation de 800 millions passées dans la branche Acquisition. Les perspectives ont cependant été confirmées.

En baisse de 33,5% sur les six derniers mois, l'action CGG se reprend ce matin de 4% à 12,6 euros à l'ouverture de la Bourse de Paris.

“La réduction de nos opérations au sein de la division Acquisition, combinées aux anticipations de marché du segment Acquisition, se traduisent par des dépréciations d'actifs à hauteur de 800 millions de dollars comptabilisées sur l'exercice 2013”, explique la direction générale du groupe de services et d'équipements parapétroliers.

L'an dernier, le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 10% à 3,8 milliards de dollars, progression ramenée à 2% au 4e trimestre (T4).

Le résultat d'exploitation, en hausse de 5%, a conduit la marge correspondante en baisse d'un point de pourcentage à 11%.

La marge de la division la plus rentable, les équipements (Sercel), s'est tassé de 4 points à 28%, mais celle de l'Acquisition est passée de 1 à 3%, ainsi que de 19 à 24% dans la branche GGR.

Durant le seul T4, le résultat d'exploitation a chuté de 41% à 73 millions de dollars, soit une marge de 7,6% contre 13,2% un an plus tôt.

Le directeur général, Jean-Georges Malcor, éoque une 'bonne résistance dans un environnement contrasté, marqué par une détérioration des conditions de marché au second semestre.'

Comme annoncé lors de la journée investisseurs de décembre, où le groupe avait lancé un avertissement sur résultats, les capacités de la division Acquisition seront réduites afin de faire face à une moindre demande. 'Dès la mi-février le navire CGG Symphony a été arrêté et sera désarmé', indique M. Malcor, qui ajoute : “concernant l'activité marine, notre objectif est de ramener la flotte d'ici 2016 de 18 à 13 navires 3D haut-de-gamme”.

En guise de prévision, M. Malcor indique qu''en 2014, les conditions de marché dans le segment Acquisition devraient rester stables, avec néanmoins un premier trimestre faible. Notre priorité est de délivrer notre plan stratégique en nous concentrant sur la gestion active du cash, la réduction des coûts ainsi que sur l'amélioration de notre efficacité opérationnelle et commerciale'.

Et il ajoute : 'à l'horizon 2016, à conditions de marché inchangées, nous confirmons nos objectifs de croissance du chiffre d'affaires (au-delà de 4 milliards de dollars) et d'amélioration de notre marge de résultat d'exploitation de 400 points de base par rapport à 2013'.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI