Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CGG

CGG - FR0013181864 SRD PEA PEA-PME
2.340 € +1.47 % Temps réel Euronext Paris

Cgg : Le spectre d'une nouvelle augmentation de capital

BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Séance à marquer d'une pierre noire pour CGG, valeur certes volatile et fragilisée, dont le titre plonge de 13,2% vers 16h15. Les investisseurs accusent le coup après l'annonce de ce matin, selon laquelle le volume d'après-vente sera inférieur aux attentes au titre du dernier trimestre de l'exercice du groupe parapétrolier spécialisé dans l'ingénierie sismique.

Après une année boursière déjà éprouvante, le management a fait état ce matin d'une estimation de ventes multi-clients de 135 millions de dollars sur la période, contre 242 millions un an auparavant. Une baisse préoccupante pour CGG, qui évolue dans un environnement dégradé depuis de longs mois, avec une faiblesse chronique des prix du pétrole ayant amené les majors à recalibrer voire à annuler certains contrats, un phénomène qui touche également Technip.

Et si la dette nette devrait s'établir à près de 2,315 milliards de dollars au 31 décembre, un chiffre en ligne avec l'objectif d'être inférieure à 2,4 milliards, son niveau reste trop élevé. Surtout, les spécialistes dans leur ensemble redoutent une nouvelle augmentation de capital, laquelle serait fortement dilutive (80% dans le scénario de Portzamparc).

Portzamparc a réagi à cette annonce dans une longue note. Toujours à 'conserver' sur la valeur, avec un objectif de cours de 12,5 euros, le broker nantais n'exclut pas que les créanciers se résignent à 'un abandon partiel de dettes et/ou une réduction des taux d'intérêts'. Des concessions sur le timing des covenants, qui comme anticipé ne sont pas respectés à fin 2016, sont également à attendre du point de vue de l'intermédiaire, qui tablait sur une recul beaucoup moins marqué des ventes multi-clients, autour de 190 millons de dollars au quatrième trimestre.

Portzamparc anticipe au bout du compte un décalage d'un an des covenants ainsi qu'une levée de fonds de 500 millions de dollars au prix de 5 euros par action (soit une décote de 65% sur le cours de clôture d'hier), la précédente, en janvier 2016, s'étant élevée à 350 millions.

La structure financière de CGG inquiète donc au plus haut point et il convient de rappeler que les résultats du troisième trimestre n'étaient guère rassurants. Le groupe a en effet indiqué début novembre avoir enregistré une chute spectaculaire de son chiffre d'affaires en rythme annuel, de 469,8 à 264 millions de dollars, en sus d'une perte opérationnelle de 38,9 millions de dollars, à comparer à un bénéfice de 4,3 millions.

L'environnement en 2017 devrait par ailleurs rester sensiblement identique à celui déploré l'an dernier. Autant dire que les chiffres du dernier trimestre ont peu de chance de constituer une bonne surprise.

(G.D.)


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CGG en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse

Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.70 % vs +8.22 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat