Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CGG

CGG - FR0013181864 SRD PEA PEA-PME
0.986 € -2.27 % Temps réel Euronext Paris

Cgg : L'annonce d'un partenariat stratégique avec Shearwater fait rebondir CGG

mardi 4 juin 2019 à 10h50
La signature d'un accord stratégique fait rebondir le titre CGG

(BFM Bourse) - Le titre du spécialiste français de l'exploration du sous-sol décolle mardi à la Bourse de Paris après la signature d'un accord de principe pour céder à Shearwater cinq navires tout en mettant en place avec le groupe norvégien un partenariat stratégique dans l’acquisition sismique marine et la technologie des "streamers".

Le spécialiste français des géosciences CGG voit son titre décoller dans le sillage de l'annonce, avant Bourse, de la signature d'un "accord de principe ferme" avec le norvégien Shearwater GeoServices dans l'acquisition sismique marine et la technologie des "streamers" (terme anglais consacré désignant des câbles submersibles équipés d’hydrophones, ou "flûtes sous-marines"). Avec l'appui de Shearwater, CGG compte faire émerger un "leader mondial" dans ce domaine.

L'action CGG signe donc l'une des toutes meilleures performances sur le SRD mardi matin, avec un bond de 8,6% à 1,4 euro vers 11h00. Un mouvement qui s'apparente d'ailleurs à un rebond puisque le titre de la parapétrolière français avait auparavant enchaîné quatre séances consécutives dans le rouge, conséquence des remous sur le marché de l'or noir. À noter que la jolie progression de ce début de matinée permet à la capitalisation de CGG de flirter de nouveau avec le milliard d'euros, à 995 millions d'euros.

Si le titre cède 12,8% sur un mois, il reste bien orienté depuis le début de l'année (+20%) grâce au cours du baril d'or noir qui a repris 50% de sa valeur entre début janvier et fin avril 2019, incitant les super-majors pétroliers à investir dans l'exploration du sous-sol. L'annonce, en novembre dernier, d'un recentrage du groupe sur ses trois activités à forte valeur ajoutée sur lesquelles il est en position de force (géoscience, études multi-clients et équipements), avait également porté ses fruits.

L'accord conclu avec le groupe norvégien, qui opère déjà la plus grande flotte de navires sismiques haut-de-gamme, doit être finalisé en juin. "La clôture finale de l'accord est prévue avant la fin de l'année" précise le communiqué. Cinq navires actuellement détenus conjointement par CGG Marine Resources et Eidevsvik Offshore seront transférés à Shearwater. Il doit également permettre "l'accès sécurisé de CGG à une capacité de navires pour ses futurs projets multi-clients en échange d’un engagement d’activité et de flux de trésorerie avec Shearwater pour plusieurs années", toujours selon le communiqué. Concrètement CGG s'engage pour cinq ans sur un minimum annuel de deux années-navires d'utilisation.

Citée dans ce dernier, la PDG du groupe hexagonal, Sophie Zurquiyah, estime que "la flotte moderne et unique de Shearwaer permettra à CGG d’exécuter ses projets (...) et lui apportera plus d’agilité pour mettre en oeuvre sa stratégie multi-clients à moyen terme sur la base d’un modèle faiblement capitalistique".

Dernier point de cet accord en trois volets : "la création d’un partenariat sous la marque Sercel et détenu majoritairement par CGG, pour la fabrication, la commercialisation et le support technique dans le domaine des équipements streamers d’acquisition sismique marine".

Ces accords sont soumis à l'autorisation des banques finançant la dette de GSS, la société propriétaire des navires, détenue à part égale par CGG et Eidesvik Offshore. La finalisation de la transaction est également soumise à l'approbation des autorités compétentes, à la consultation des instances représentatives du personnel ainsi qu’aux conditions suspensives usuelles.

"Nous sommes très heureux de nous associer à CGG et Sercel pour créer un fournisseur privilégié dans les technologies de streamer haut de gamme et fournir à nos clients la meilleure qualité de données possibles" s'est réjoui Irène Waage Basili, PDG de Shearwater. L'accord devrait, selon elle, permettre au groupe norvégien de "renforcer sa position en tant que leader dans l'ensemble des services de géophysique marine". Grâce à cette coopération avec CGG, Shearwater devrait par ailleurs être en mesure de "mettre sur le marché plus vite et à meilleur coût nos technologies streamers" a développé la dirigeante.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CGG en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.40 % vs -16.43 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat