Bourse > Cgg > Cgg : HSBC reste optimiste, objectif ramené à 29 euros
CGGCGG CGG - FR0013181864CGG - FR0013181864
3.910 € -1.76 % Temps réel Euronext Paris
3.960 €Ouverture : -1.26 %Perf Ouverture : 4.010 €+ Haut : 3.910 €+ Bas :
3.980 €Clôture veille : 196 898Volume : +0.89 %Capi échangé : 87 M€Capi. :

Cgg : HSBC reste optimiste, objectif ramené à 29 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les analystes de HSBC n'atténuent qu'à la marge leur opinion positive sur l'action CGG, pourtant fort malmenée sur le marché parisien depuis hier. Malgré des résultats et des perspectives qui ont manifestement déçu le marché, le bureau d'études maintient ce matin son conseil acheteur de 'sur-pondérer' la valeur. L'objectif de cours, légèrement écrêté, revient de 31 à 29 euros.

En Bourse de Paris ce matin, l'action CGG, qui s'est déjà effondrée de 8,8% hier après l'annonce de ses résultats, perd encore près de 5% ce matin à 18,1 euros.

Hier matin, le groupe de services parapétroliers, très présent dans les services sismiques ainsi que dans les équipements avec sa 'pépite' Sercel, a comme prévu renoué avec les bénéfices en 2012.

Selon CGG, le 'marché (est) porteur pour 2013 et au-delà” : cette année, le groupe s'attend globalement à hausse des dépenses d'exploration-production des compagnies pétrolières de 9% environ. En matière de services sismiques, 'les volumes d'appel d'offres sont en augmentation tout comme les mises aux enchères de blocs miniers dans un grand nombre de pays et notamment au Brésil en mai et novembre prochains', indique CGG.

Les ventes devraient en 2013 décoller de près de 25% (compte tenu des récentes acquisitions), et la marge d'exploitation devrait légèrement s'améliorer.

Selon la note publiée ce matin par HSBC, l'orientation des activités sismiques comme celle de Sercel a légèrement déçu, d'autant en outre que le groupe doit faire face à des coûts d'intégration (il a récemment acheté une filiale à Fugro).

'Mais à notre avis, tout cela ne devrait être que temporaire', estime HSBC : 'la reprise de l'activité sismique n'est pas remise en cause, et une accélération devrait se matérialiser au 2ème semestre et bien au-delà, jusqu'en 2014', estime HSBC.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI