Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CERENIS

CEREN - FR0012616852 SRD PEA PEA-PME
0.409 € +0.74 % Temps réel Euronext Paris

Cerenis : Nouveau revers majeur pour la biotech française Cerenis

mercredi 5 décembre 2018 à 09h53
CERENIS incotable après l'échec de CER-001

(BFM Bourse) - Après un échec dans le syndrome coronarien aigu l'an dernier, la société subit un nouveau revers sur son traitement expérimental CER-001 dans une maladie rare (FPHA). L'entreprise place ses derniers espoirs dans les prochains résultats d'une autre molécule, CER-209. Le titre s'effondre de 56% à la reprise des cotations.

Après avoir perdu les trois quarts de sa valeur en 2017 à la suite d'un échec clinique, la biotech Cerenis poursuit son calvaire cette année. Incotable pendant plus d'une demi-heure face à l'afflux d'ordres vendeurs, l'entreprise ayant annoncé avant Bourse un nouvel échec pour sa molécule CER-001, l'action a fini par ouvrir à 0,65 euro, un effondrement de 56%.

La société a présenté les résultats d'une étude de phase 3 (la dernière phase avant une demande de mise sur le marché) menée dans des centres hospitaliers en Amérique du Nord et en Europe chez 30 patients atteints d'hypoalphalipoprotéinémie familiale primaire (FPHA), maladie rare caractérisée par une déficience en "bon cholestérol" (HDL) entraînant un risque élevé de maladies cardio-vasculaires au point de menacer le pronostic vital. Or cette étude baptisée TANGO n'a pas atteint son critère principal d'évaluation, c'est-à-dire que l'administration de CER-001 n'a pas permis de régression de la plaque d’athérome (dépôt graisseux sur la paroi d'une artère, en l'occurrence la carotide) significativement plus marquée qu'avec un simple placebo - au contraire de ce qui avait été rapporté en phase 2.

Dernière molécule en développement, le CER-209

Cerenis espérait obtenir une autorisation de mise sur le marché dès la fin de l'année prochaine si les résultats avaient été à la hauteur. "Les résultats de TANGO sont décevants et ne correspondent pas à nos attentes, au regard notamment des résultats d'efficacité statistiquement significatifs observés lors de la phase II SAMBA", a indiqué le directeur générale de l'entreprise, Jean-Louis Dasseux. Le dirigeant a affirmé que la société poursuivrait le développement du CER-209, une autre molécule visant la maladie du foie gras (NAFLD/NASH), pour lesquels de premiers résultats cliniques (phase 1) devraient être disponibles pour la fin de l'année.

Il n'en reste pas moins que l'échec du CER-001 dans cette nouvelle indication est un nouveau coup dur pour l'entreprise, qui avait déjà connu en mars 2017 une sanction magistrale (-78% en une séance) après l'échec d'une étude sur cette molécule dans une indication plus large, le traitement des patients ayant subi un syndrome coronarien aigu (une forme d'accident cardiovasculaire). L'entreprise s'était là aussi déclarée surprise et déçue d'un résultat qui n'apparaissait pas cohérent avec les données recueillies précédemment.

Guillaume Bayre - ©2018 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CERENIS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis

Ils ont donné leur avis

06/12/2018 par ataroush 0
Mashallah. Tous nos encouragements aux équipes qui tout de même permettent l’avancée de la recherche
05/12/2018 par EASYSTAR 0
faillite pour bientot ?? qd méme deux fois la Gamelle
en 2017 -78%
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.10 % vs -2.36 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat