Bourse > Cap gemini > Cap gemini : Bryan garnier positif après l'accord brésilien
CAP GEMINICAP GEMINI CAP - FR0000125338CAP - FR0000125338
94.090 € +0.66 % Temps réel Euronext Paris
94.190 €Ouverture : -0.11 %Perf Ouverture : 94.870 €+ Haut : 93.710 €+ Bas :
93.470 €Clôture veille : 415 109Volume : +0.25 %Capi échangé : 15 915 M€Capi. :

Cap gemini : Bryan garnier positif après l'accord brésilien

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les analystes de Bryan, Garnier & Co. sont revenus ce matin sur la dernière annonce de la SSII française Capgemini. Via la banque publique Caixa Economica Federal, l'Etat brésilien va s'inviter au capital de la filiale CPM Braxis Capgemini, dont il détiendra 22% post-opération, contre 55,8% pour le groupe français. En échange, CPM Braxis sera le partenaire informatique privilégié de la banque pour dix ans. Bryan Garnier continue de conseiller le titre “Cap” à l''achat', avec un objectif de cours de 49 euros. En Bourse de Paris, l'action Capgemini salue l'évènement en s'adjugeant 5,3% à 27,6 euros.

Selon Bryan Garnier, en dépit de la dilution de Capgemini au capital de sa filiale brésilienne (il pointe actuellement à 61%), cette annonce est 'positive' pour la SSII française. Après cette opération, notent les analystes, Capgemini sera le premier fournisseur de services informatiques au secteur bancaire brésilien, grâce à deux grands comptes : Banco Bradesco (l'un des fondateurs de CPM Braxis), une banque privée, et la Caixa publique.

Bryan Garnier estime que le nouveau contrat devrait générer environ 100 millions d'euros de CA additionnel à l'année, probablement dès le 4ème trimestre 2012, essentiellement dans l'Outsourcing, mais aussi dans les Projets et le consulting.

Ce contrat devrait être 'relutif pour les marges du groupe au Brésil', prévoit Bryan Garnier, qui devraient d'ailleurs grimper de 3,5% en 2011 à 6% en 2012. 'Toutefois, il reste encore improbable que les marges brésiliennes rejoignent celles du groupe dans son ensemble', prévient la note de recherche. En 2011, la marge opérationnelle de la SSII avait atteint 7,4%, avec un taux 8,6% au 2ème semestre. Cependant, si ce premier contrat se passe bien, d'autres pourraient suivre.

De surcroît, cette nouvelle affaire ne devrait rien changer à la relation d'affaires avec Bradesco, qui détient toujours quelque 20% de CPM Braxis, a indiqué le management.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI