Bourse > Bp adr 6 sh > Bp adr 6 sh : Profits trimestriels inférieurs aux attentes
BP ADR 6 SHBP ADR 6 SH BP - US0556221044BP - US0556221044
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Bp adr 6 sh : Profits trimestriels inférieurs aux attentes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au titre de son 2ème trimestre (T2), la major pétrolière britannique BP a dégagé une bénéfice net de 5,60 milliards de dollars (0,28 dollar par action), contre une perte de 17,15 milliards (- 0,90 dollar par action) un an plus tôt. Le consensus tablait sur un chiffre proche des 6 milliards de dollars. La production ne devrait pas se redresser avant l'année prochaine. A Londres ce matin, l'action BP perd 2,4% à 464 pence.

Les éléments non opérationnels, dont ceux liés à la marée noire du golfe du Mexique, ont eu un impact favorable de 298 millions de dollars sur les bénéfices du T2. Ces mêmes éléments avaient plombé les comptes de 21,95 milliards de dollars un an plus tôt.

BP indique que sa production a atteint 3,433 millions de barils d'équivalent-pétrole/jour au T2, soit 11% de moins que sur la même période un an plus tôt. Hors effets des acquisitions et des désinvestissements, la baisse est ramenée à 7% 'Cette baisse reflète essentiellement une plus faible activité dans le golfe du Mexique', ainsi que des opérations de maintenance en Angola et en Mer du Nord, est-il indiqué. L'orientation défavorable de la production devrait se maintenir au 3ème trimestre, le redressement étant attendu en 2012.

Sur le semestre, la production de 3,505 millions de barils d'équivalent-pétrole/jour baisse exactement dans les mêmes proportions qu'au T2.

Le prix moyen du baril de Brent a atteint 117 dollars sur le trimestre, contre moins de 80 dollars un an plus tôt.

En tenant compte des conséquences de la fuite du puits Macondo, le cash flow opérationnel du T2 a atteint 7,8 milliards de dollars, contre 6,8 milliards un an plus tôt. Sur l'ensemble du semestre, ces chiffres sont respectivement de 10,3 et 14,4 milliards.

Un dividende trimestriel de 0,07 dollar sera payé le 20 septembre.

La dette nette a augmenté de 16,3% en un an à 27%, soit 20% des fonds propres contre 21% un an plus tôt.

Les investissements ont atteint 12,2 milliards de dollars sur le semestre, et les cessions 2,6 milliards de dollars. Au 30 juin dernier, le programme de cessions lié à la fuite de Macondo portait sur 25 milliards de dollars d'actifs, l'objectif sur l'année 2011 étant de 30 milliards de dollars. Le processus de cession de la raffinerie texane de Texas City est en cours, de même que celle des activités de raffinage de la côte Ouest des Etats-Unis, dont la raffinerie de Carson. Ces opérations devraient être bouclées d'ici fin 2012.

Le PDG du groupe Robert Dudley a estimé que si l'année 2011 devrait être celle de la consolidation après la fuite du puits Macondo, elle se déroulait dans de bonnes conditions, en dépit d'impact de court terme sur les volumes extraits et les coûts.

'Nous nous attendons à ce que la tendance prenne de la vitesse en 2012 et en 2013, quand de nouveaux projets entreront en production', a-t-il indiqué. Visant les actifs de croissance dans l'Amont (exploration & production), le groupe entend poursuivre son désengagement des activités à faible croissance de l'Aval (raffinage & distribution).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI