Bourse > Bp adr 6 sh > Bp adr 6 sh : Discussions en vue avec rosneft sur tnk-bp
BP ADR 6 SHBP ADR 6 SH BP - US0556221044 BP - US0556221044   SRD PEA PEA-PME
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Bp adr 6 sh : Discussions en vue avec rosneft sur tnk-bp

tradingsat

(CercleFinance.com) - BP confirme ce matin qu'il va entamer les négociations avec Rosneft, qui s'est montré intéressé par les parts que détient la major pétrolière britannique dans la coentreprise russe TNK-BP.

Parallèlement, les discussions avec Alfa Access-Renova (AAR), déjà partenaire du groupe dans TNK-BP et lui aussi intéressé, se poursuivent. Elles ont commencé le 19 juillet. Rappelons qu'AAR a fait part de son intention d'exercer l'option lui permettant potentiellement de racheter tout ou partie des 50% de BP dans TNK-BP.

Chez Crédit Suisse ce matin, on rappelle qu'aucune décision ne pourra être prise avant le 17 octobre.

Le bureau d'études estime que l'intérêt exprimé par Rosneft est une bonne chose pour BP en ce qu'il s'ajoute à celui d'AAR. Il ne s'agit pas pour autant d'une surprise, le PDG de Rosneft, Igor Setchine, ayant récemment indiqué que son groupe souhaitait jouer un rôle plus important dans le secteur pétrolier russe.

Cependant, AAR a intérêt à faire son possible pour contrer Rosneft, qui pourrait se montrer plus enclin à réduire le dividende pour augmenter les investissements.

En outre, “Rosneft devrait surenchérir sur l'offre d'un montant implicite de 20 milliards de dollars qu'AAR pourrait formuler”. Or selon Crédit Suisse, le groupe pétrolier russe contrôlé par l'Etat ne dispose pas de suffisamment de liquidités. Il faudrait donc qu'il recoure à “d'autres sources de financement”.

Enfin, Crédit Suisse se demande si l'Etat fédéral russe a intérêt à ce qu'un seul acteur contrôle 37% de la production pétrolière nationale.

Attention enfin aux conséquences financières pour BP : Crédit Suisse comptabilise les parts dans TNK-BP à hauteur de 26,8 milliards de dollars au sein de BP. Gare aux pertes en capital en cas de vente aux prix ci-dessus présumés. Le bénéfice par action de 2013, le cash-flow ainsi que le dividende de BP seraient potentiellement menacés en cas de cession.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...