Bourse > Biomerieux > Biomerieux : Sanctionné après son avertissement sur ventes
BIOMERIEUXBIOMERIEUX BIM - FR0010096479BIM - FR0010096479
187.550 € -1.32 % Temps réel Euronext Paris
188.700 €Ouverture : -0.61 %Perf Ouverture : 191.350 €+ Haut : 186.400 €+ Bas :
190.050 €Clôture veille : 54 184Volume : +0.14 %Capi échangé : 7 400 M€Capi. :

Biomerieux : Sanctionné après son avertissement sur ventes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après un nouvel avertissement sur ses ventes annuelles au titre de 2011, l'action bioMérieux dérapait de 5,4% ce matin en Bourse de Paris à 58,6 euros, quand parallèlement l'indice CAC 40 prend 0,4%.

Le spécialiste du diagnostic in vitro, dont le capital est contrôlé par l'Institut Mérieux, a fait état hier, à fin novembre, de ventes en hausse de 3,4% en données comparables. 'A ce jour, la dégradation de l'environnement de marché impacte cependant l'accélération de l'activité attendue en cette fin d'année', souligne le groupe qui table maintenant sur 3,5 à 4,5% de croissance organique sur tout 2011.

Chez Aurel BGC, on rappelle qu'en septembre, le groupe lyonnais avait déjà abaissé sa projection de croissance 2011 de “autour de 5%” contre “entre 5% et 6%” précédemment.

Le 20 octobre, à l'occasion de la publication des ventes trimestrielles, le PDG Jean-Luc Bélingard avait pourtant confirmé ces objectifs annuels, malgré une croissance organique de 3,2% au 3ème trimestre (+4% sur neuf mois).

“Cette nouvelle révision de guidance à la baisse trois mois seulement après la précédente n'est pas de bon augure pour 2012”, indiquent les analystes, qui ne suivent pas la valeur.

Le commentaire n'est guère plus tendre chez CM-CIC à propos de ce nouveau “sales warning” : 'il est déplorable de constater que le management de bioMérieux ait attendu aussi longtemps avant d'ajuster ses prévisions. En effet, la publication du 3ème trimestre 2011 (le 20 octobre 2011) portait déjà les stigmates de cette révision en baisse : croissance organique de +4% qui impliquait une croissance organique de près de 8% au 4ème trimestre pour atteindre les précédents objectifs'.

Le bureau d'études reste cependant à l'achat sur le titre sur lequel il vise 83 euros, estimant qu'une chute constituerait un bon point d'entrée.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI