Bourse > Awox > Awox : 'le redressement de Cabasse est bien engagé'
AWOXAWOX AWOX - FR0011800218AWOX - FR0011800218
2.450 € +7.93 % Temps réel Euronext Paris
2.420 €Ouverture : +1.24 %Perf Ouverture : 2.560 €+ Haut : 2.410 €+ Bas :
2.270 €Clôture veille : 75 584Volume : +2.10 %Capi échangé : 9 M€Capi. :

Awox : 'le redressement de Cabasse est bien engagé'

tradingsat

(CercleFinance.com) - En dépit de résultats semestriels en retrait, AwoX reste confiant à long terme. Son PDG Alain Molinié s'est ouvert auprès de notre rédaction.



Cercle Finance : Vos comptes semestriels ont été lourdement sanctionnés en Bourse. Quelles sont selon vous les principales raisons de ce plongeon ?


Alain Molinié : Nos comptes semestriels ont en effet été marqués par une perte d'Ebitda de 2,1 millions d'euros, contre un peu moins de 800.000 euros un an plus tôt. Cette évolution reflète à la fois l'intégration dans nos comptes de la société Cabasse, dont nous sommes en train d'opérer le redressement, et la poursuite de nos investissements de recherche et développement, commerciaux et marketing, conformément à notre plan stratégique, pour faire d'AwoX l'un des leaders dans le secteur du Smart Home.

Ces investissements pèsent sur notre compte de résultat alors que parallèlement nous n'en percevons pas encore pleinement les résultats au niveau de notre chiffre d'affaires. Nous avons réalisé un début d'année peu dynamique pour Cabasse, mais l'érosion des ventes est stoppée depuis le mois de mai.

Les ventes d'objets connectés ont progressé de 123% sur le semestre, ce qui constitue une solide performance, supérieure au rythme de croissance de notre marché, mais sans doute inférieure aux attentes des investisseurs. Au bout du compte, notre chiffre d'affaires a progressé de 134%, dont 14% à périmètre constant. Retraité des activités de co-branding, que nous avons décidé d'arrêter, la croissance organique de nos activités core business s'établit à 18%.



C.F.: Pensez-vous pouvoir limiter le creusement de la perte nette d'ici la fin de l'année ?


A.M. : Pour l'exercice 2015, nous nous sommes fixés de réaliser entre 10,5 et 11 millions d'euros de chiffre d'affaires, contre 7,5 millions l'an passé. Le second semestre bénéficiera de la saisonnalité historique de notre activité, avec un quatrième trimestre traditionnellement le plus élevé de l'exercice.

Nous tirons parti de l'élargissement de notre gamme en matière de lighting hybride, désormais portée à 29 références avec de véritables produits grands publics comme les Smart LED, les ampoules LED connectées à des prix très accessibles ou le Smart PLUG, une prise électrique pour piloter ses équipements électriques directement depuis son smartphone ou sa tablette.



C.F.: Comment se passe l'intégration de la société Cabasse ?


A.M.: Le redressement de Cabasse, que nous avons intégré depuis le 1er octobre dernier, est bien engagé et se déroule conformément au plan de marche que nous nous sommes fixés.

Sur le plan des produits, nous avons entrepris le renforcement de la gamme depuis le début de l'année avec le Stream AMP, solution d'amplification haute-fidélité, et les nouvelles enceintes Murano. Par ailleurs, nous étendons progressivement les technologies de streaming avec 100% des enceintes passives connectées d'ici la fin de l'année. Enfin, nous lancerons 2nouveaux produits majeurs à l'occasion du prochain CES 2016, début janvier.

Sur le plan industriel, nous avons d'ores et déjà transféré plus de 50% de la production vers notre outil industriel, nous permettant de gagner 6 points de marge brute au 1er semestre. Nous sommes dans ce domaine en avance sur notre objectif de gain de 10 points de marge en 18 mois.

Enfin, le second semestre sera consacré à une véritable redynamisation des ventes de Cabasse à travers la mise en place d'une politique de distribution sélective auprès des revendeurs. Nous allons déployer des outils de vente dans les grandes surfaces spécialisées (GSS) et lancer une douzaine de Cabasse Acoustic Center, véritable shop-in-shop chez les plus grands distributeurs spécialisés à travers l'Europe.



C.F.: Envisagez-vous de procéder à d'autres acquisitions à brève échéance ?


A.M.: Notre objectif d'un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros prévoit un volet de croissance externe, avec l'acquisition de l'ordre de 10 millions de revenus d'ici 2018. Pour l'heure, nous sommes encore concentrés sur la finalisation de l'intégration de Cabasse et sa redynamisation commerciale. D'ici quelques mois, nous serons prêts pour passer à l'étape suivante de notre projet.

J'ajoute que la réalisation d'une acquisition dans cet ordre de grandeur sera financée sur nos fonds propres et ne nécessitera pas de levée de fonds additionnelle.



C.F.: Quels leviers souhaitez-vous lever pour vous conformer à votre objectif de 30 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2018 ?


A.M. : Pour atteindre notre objectif de 30 millions d'euros de chiffre d'affaires, nous entendons réaliser de l'ordre de 20 millions à travers la croissance organique sur notre périmètre actuel et le solde viaune ou plusieurs acquisitions.

Dans les prochaines années, nous bénéficierons de l'évolution réglementaire du marché du lighting, avec le retrait des ampoules éco-halogènes, qui représentent plus de 70% du marché de l'éclairage, au profit des LED. Cette évolution réglementaire européenne était initialement programmée pour septembre 2016, avant d'être repoussée de 2 ans à septembre 2018.

Parallèlement, nous allons aussi tirer parti du mouvement de transition de l'éclairage traditionnel vers l'éclairage connecté. A ce jour, il faut avoir à l'esprit que l'éclairage connecté ne représente que 1% du marché du lighting. Nous sommes sur un marché encore totalement naissant, avec une adoption très progressive des consommateurs...


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI