Bourse > Auplata > Auplata : Le titre se réveille !
AUPLATAAUPLATA ALAUP - FR0010397760ALAUP - FR0010397760
0.670 € +1.52 % Temps réel Euronext Paris
0.650 €Ouverture : +3.08 %Perf Ouverture : 0.670 €+ Haut : 0.650 €+ Bas :
0.660 €Clôture veille : 118 925Volume : +0.22 %Capi échangé : 36 M€Capi. :

Auplata : Le titre se réveille !

(Tradingsat.com) - Auplata flambe jeudi de près de 23% à 1,35 euro dans des volumes nourris. Environ 1,5 million de titres ont changé de mains depuis l'ouverture des marchés, ce qui est nettement supérieur au volume moyen traité au cours des trois derniers mois.

Le producteur d'or français a annoncé hier soir avoir finalisé les opérations de construction de l’unité pilote de traitement de minerai par cyanuration des concentrés aurifères, et réceptionné l’ensemble du matériel nécessaire à la mise en oeuvre opérationnelle de l’unité.

Cette annonce était très attendue par les investisseurs. En mars dernier, le management d'Auplata expliquait à Tradingsat.com qu'il allait mettre les bouchées doubles pour installer cette unité avant fin 2014.

"D’autres dossiers sont en cours de négociations pour des unités de cyanuration sur site qui auront un impact significatif sur la production et la productivité vu que l’on sera capable d’extraire 85% de l’or contenu dans le minerai contrairement aux 15-20% que nous tirons aujourd’hui", avait souligné Jean-François Fourt, président du conseil d'administration d'Auplata.

L’ensemble des équipes d’Auplata sont mobilisées jusqu’à la fin du mois de décembre pour finaliser l’installation des différents équipements et permettre le lancement rapide des premiers essais de mise au point du procédé de lixiviation dès début janvier 2015.

L’objectif de cette unité pilote située sur la commune de Rémire-Montjoly et 1ère du genre en Guyane française, est de traiter, de manière centralisée, les concentrés aurifères produits par Auplata sur ses différents sites miniers, ou par d’autres exploitants miniers, en les acheminant par voies aérienne, routière ou fluviale selon l’origine de la production.

Cette unité pilote intègre le tablage des concentrés, ainsi que la lixiviation par cyanuration en cuves agitées des rejets de ce tablage. L’unité va permettre de traiter jusqu’à 5 tonnes par jour de concentrés gravimétriques. Dans un premier temps, elle permettrait d’augmenter la production aurifère actuelle de l’ordre de 20%.

Retrouvez l'interview de Jean-François Fourt dans son intégralité en cliquant ici.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...