Bourse > Auplata > Auplata : Net recul de la production d'or en 2014
AUPLATAAUPLATA ALAUP - FR0010397760ALAUP - FR0010397760
0.660 € -4.35 % Temps réel Euronext Paris
0.690 €Ouverture : -4.35 %Perf Ouverture : 0.690 €+ Haut : 0.630 €+ Bas :
0.690 €Clôture veille : 350 553Volume : +0.65 %Capi échangé : 35 M€Capi. :

Auplata : Net recul de la production d'or en 2014

tradingsat

(CercleFinance.com) - Auplata a produit 505 kilos d'or l'an passé, 15% de moins qu'à l'issue de l'exercice 2013, et 127 kilos au quatrième trimestre, soit un repli de 16% sur un an.

Le chiffre d'affaires du groupe est quant à lui ressorti à 18,5 millions d'euros en 2014, en retrait de 9%, mais la baisse de l'activité a été moins marquée au quatrième trimestre, durant lequel les revenus ont diminué de 4% à 4,9 millions, grâce à la reprise des cours de l'or (+3% sur la période).

Après avoir finalisé la construction de l'unité pilote de traitement de minerai par cyanuration des concentrés aurifères et la mise en place des équipements industriels, dont les retards de livraison ont pu être partiellement rattrapés grâce à la mobilisation des équipes d'Auplata, les premiers essais de mise en service et de cinétique des installations ont donné des résultats conformes aux spécifications, a précisé le groupe.

Les phases de mise au point du procédé de lixiviation ont par ailleurs débuté à la fin du mois de janvier et les résultats des tests de production seront connus dans les prochaines semaines. Auplata communiquera de plus amples informations à leur issue et rappelle que l'objectif de l'unité pilote précitée, première du genre en Guyane française, est de traiter, de manière centralisée, les concentrés aurifères produits par Auplata sur ses différents sites miniers ou par d'autres exploitants miniers en les acheminant par voies aérienne, routière ou fluviale selon l'origine de la production.

Elle permettrait dans un premier temps d'augmenter la production aurifère actuelle de l'ordre de 20%.

Cette unité pilote constitue également une première étape vers l'usine de plus grande capacité pour la mine de Dieu Merci, dont le dossier est en cours d'instruction par les services de la Préfecture de la Guyane.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...