Bourse > Atos > Atos : Les PV des radars rapportent gros à l'Etat et à... Atos
ATOSATOS ATO - FR0000051732ATO - FR0000051732
125.400 € -1.07 % Temps réel Euronext Paris
128.800 €Ouverture : -2.64 %Perf Ouverture : 128.800 €+ Haut : 124.850 €+ Bas :
126.750 €Clôture veille : 327 828Volume : +0.31 %Capi échangé : 13 193 M€Capi. :

Atos : Les PV des radars rapportent gros à l'Etat et à... Atos

(Tradingsat.com) - Pour traiter les amendes liées aux radars automatiques, l'Etat s'est reposé depuis 2003 sur la société informatique. Plusieurs rapports ont mis en garde le gouvernement contre cette dépendance.

Quand une entité publique sous-traite une activité "stratégique" à un prestataire privé, jusqu'à quel point devient-elle complètement dépendante de son fournisseur ?

Dans le cas de l'agence en charge des amendes liées aux radars automatiques, cette question se pose vis à vis d'Atos, son prestataire informatique unique depuis... 2003.

Au moins deux rapports officiels ont souligné les risques et les surcoûts liés à cette situation de dépendance, créée au fil des ans, au détriment de l'agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai).

Un premier rapport sénatorial, datant d'octobre 2013, soulignait le fait que le titulaire du marché (Atos) risquait de devenir le partenaire incontournable de la puissance publique, par l'expérience qu'il a acquise. Le document officiel ajoutait: "cela perturbe le bon fonctionnement de la concurrence lors des phases d'appels d'offre... Pour lire la suite, cliquez ici.

Par Frédéric Bergé


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI