Bourse > Atos > Atos : Le marché plébiscite une OPA jugée pertinente
ATOSATOS ATO - FR0000051732ATO - FR0000051732
118.550 € +0.34 % Temps réel Euronext Paris
115.700 €Ouverture : +2.46 %Perf Ouverture : 118.650 €+ Haut : 114.250 €+ Bas :
118.150 €Clôture veille : 330 992Volume : +0.32 %Capi échangé : 12 437 M€Capi. :

Atos : Le marché plébiscite une OPA jugée pertinente

(Tradingsat.com) - Atos s'est distingué lundi parmi les plus fortes hausses du SBF 120, affichant à la clôture un bond de 6% à 64,14 euros. Les investisseurs ont salué le projet d'offre publique d'achat (OPA) sur Bull dévoilé par le groupe de services informatiques.

Atos propose 4,90 euros par action Bull, soit une prime de 22% par rapport au dernier cours coté de 4,01€ de Bull du vendredi 23 mai 2014, et une prime de 30 % sur la moyenne du cours de l’action Bull pondérée par les volumes sur les 3 derniers mois (3,77€).

L’offre valorise la totalité du capital de Bull sur une base totalement diluée à environ 620 millions d’euros.

« Je salue ce rapprochement comme une étape majeure pour ancrer notre leadership en Europe dans le Cloud, le Big Data, et la Cybersécurité et nous permettre de réaliser notre ambition de devenir un acteur de premier plan et la marque préférée de l’IT en Europe à l’horizon 2016 », a déclaré Thierry Breton, le président directeur général d’Atos.

Avec un chiffre d’affaires 2013 de 1,262 million d'euros, des activités dans plus de 50 pays, Bull est l’un des principaux acteurs dans le Cloud, la Cyber Sécurité et le Big Data et le leader Européen des Supercalculateurs (HPC).

Le rapprochement des deux entreprises donnera naissance au N° 1 du Cloud en Europe et à l’un des principaux leaders dans la cybersécurité.

Selon les deux groupes, la transaction devrait générer en 24 mois 80 millions d’euros de synergies de coûts résultant d’une part de l’accélération de la mise en œuvre du plan « One Bull » pour 30 millions d’euros, et de l’intégration des opérations internationales des deux sociétés conjuguées à des réductions sur les achats et l’immobilier pour 50 millions d’euros d’autre part.

« D’un point de vue stratégique cette acquisition offre plusieurs intérêts pour Atos », selon le courtier Gilbert Dupont, qui note en premier lieu que l'opération va permettre à Atos d'approcher les 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires (8,6 milliards d'euros et 1,26 milliard d'euros respectivement pour Atos et pour Bull en 2013).

D'autre part, Atos va « renforcer son offre sur des segments en forte croissance : le big data et le cloud  », et « atteindre une taille plus critique sur la France où Atos rencontre des difficultés  », souligne Gilbert Dupont. Et ce, à un prix faisant ressortir des « multiples d'acquisition attractifs », reflétant la sous-performance opérationnelle de Bull, dont la dynamique de l'activité et les marges se situent « en dessous des standards de la profession ».


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...