Bourse > Atos > Atos : Atos origin se dit menacée d'une prise de "contrôle rampante"
ATOSATOS ATO - FR0000051732 ATO - FR0000051732   SRD PEA PEA-PME
130.900 € -0.49 % Temps réel Euronext Paris
132.350 €Ouverture : -1.10 %Perf Ouverture : 133.000 €+ Haut : 130.100 €+ Bas :
131.550 €Clôture veille : 329 657Volume : +0.31 %Capi échangé : 13 771 M€Capi. :

Atos : Atos origin se dit menacée d'une prise de "contrôle rampante"

tradingsat

PARIS (Reuters) - La stratégie secrète des deux fonds activistes présents au capital d'Atos Origin vise à une "prise de contrôle rampante", a déclaré à Reuters Philippe Germond, président du directoire de la SSII.

Au cours d'une interview, le dirigeant a également indiqué que les fonds d'investissements Centaurus Capital L.P. et Pardus Capital Management L.P, lesquels militent en faveur d'une revue stratégique d'Atos, devaient préciser leurs ambitions pour l'entreprise.

"Pour moi, il s'agit clairement d'une prise de contrôle rampante du groupe par le biais du conseil de surveillance et sur un projet que l'on ne connait pas", a souligné Philippe Germond alors qu'il était interrogé au sujet de l'attitude adoptée par Centaurus et Pardus.

Les deux actionnaires, qui détiennent 21,67% du capital de la société, ont sollicité cinq sièges d'administrateurs.

Dans le rouge en 2006, Atos a engagé un plan de restructuration d'envergure. Les deux fonds souhaitent aujourd'hui voir la société nouer des partenariats en vue de doper sa croissance et sa rentabilité mais n'ont pas défini d'orientations précises.

Mercredi, Philippe Germond a répété que son groupe était prêt à proposer deux sièges à Centaurus et Pardus, si ces derniers pouvaient garantir que leur participation s'inscrivait dans une stratégie de long terme et s'ils promettaient de ne pas critiquer publiquement la stratégie d'Atos.

"Nous restons ouverts, nous n'avons pas changé de position. Mais nous avons besoin de calme et de stabilité", a-t-il expliqué.

Interrogé sur la revue stratégique exigée par Centaurus et Pardus, Philippe Germond a répondu:

"Nous avons mené une revue stratégique l'année dernière. Nous continuons à travailler avec le comité exécutif, le conseil de surveillance et le directoire sur l'évolution de la stratégie du groupe."

Dominique Vidalon, version française Matthias Blamont

Copyright (C) 2007-2008 Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...