Bourse > Ask > Ask : Ralentissement de l'activité au premier trimestre
ASKASK ASK - FR0011980077ASK - FR0011980077
1.190 € -4.03 % Temps réel Euronext Paris
1.240 €Ouverture : -4.03 %Perf Ouverture : 1.240 €+ Haut : 1.190 €+ Bas :
1.240 €Clôture veille : 48 343Volume : +0.08 %Capi échangé : 69 M€Capi. :

Ask : Ralentissement de l'activité au premier trimestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - ASK a fait état hier après Bourse d'un chiffre d'affaires de 8,6 millions d'euros au premier trimestre, contre 10,2 millions un an auparavant. En données proforma, le chiffre d'affaires du spécialiste des solutions 'sans-contact' sécurisées destinées aux marchés de l'identité et du transport est ressorti à 9,1 millions d'euros, soit 2,3 millions de moins qu'au premier trimestre 2014.

La filiale américaine ASK IntTAG, dont ASK détient désormais 99% du capital, est intégralement consolidée depuis le 1er mars dernier.

'La performance du premier trimestre 2015 est en repli en glissement annuel du fait d'une situation particulièrement atypique, liée d'un côté à une part de marché exceptionnelle sur les passeports britanniques et d'autre part au déploiement massif de la nouvelle carte Navigo sur le début d'année 2014', a expliqué Julien Zuccarelli, directeur général d'ASK, dont les revenus ont reculé de 900.000 euros à 2,4 millions dans le segment 'e.ID'.

'Cette évolution est essentiellement liée au retour à un volume d'inlays nominal sur le passeport britannique depuis le second semestre 2014, alors que le début d'année 2014 restait marqué par une part de marché ponctuellement exceptionnelle (près de 80%)', a détaillé le groupe.

Et de poursuivre : 'sur le passeport américain, les volumes sont restés faibles comme attendu, du fait de la baisse conjoncturelle de 25% du nombre de passeports émis par le GPO (Government Printing Office) depuis le second semestre 2014.' ASK a cependant maintenu sa prévision d'un retour au volume d'activité normal au second semestre 2015.

De même, dans l'activité 'Contactless Solutions', les cartes duales (contact et sans-contact) ont accusé un repli en début d'année, après un exercice 2014 particulièrement dynamique (+34% de croissance). De nature conjoncturelle, celui-ci ne remet toutefois pas en cause les perspectives de développement d'ASK sur le segment des cartes à plus forte valeur ajoutée.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI