Bourse > Arcelormittal > Arcelormittal : Montebourg ne veut plus de Mittal en France
ARCELORMITTALARCELORMITTAL MT - LU0323134006MT - LU0323134006
7.355 € +3.01 %
7.490 €Ouverture : -1.80 %Perf Ouverture : 7.490 €+ Haut : 7.310 €+ Bas :
7.140 €Clôture veille : 23 502 000Volume : +1.41 %Capi échangé : 12 249 M€Capi. :

Arcelormittal : Montebourg ne veut plus de Mittal en France

tradingsat

(Tradingsat.com) - Le bras de fer entre le gouvernement et le géant sidérurgique indien Mittal autour de l'avenir du site Florange s'envenime. A une semaine de la date limite pour le dépôt d'éventuelles candidatures à la reprise des hauts fourneaux lorrains, Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, a déclaré « ne [plus vouloir] de Mittal en France parce qu'ils n'ont pas respecté la France ».

Non seulement, Lakshmi Mittal n'a pas respecté son engagement à sauver les hauts-fourneaux de Florange, voués à la fermeture, comme ceux de Gandrange et de Liège, mais le milliardaire indien se refuse à mettre en vente « l'intégralité » du site. Il exclut en effet du « package » toute la filière froide du site, expliquent Les Echos. Or, rapporte le quotidien financier, Arnaud Montebourg dit avoir reçu « deux offres » de reprise, à condition que l’ensemble du site soit en vente. Une hypothèse à laquelle ArcelorMittal se refuse, estimant que la vente de l’intégralité du site de Florange « mettrait en péril la viabilité du reste des activités d’ArcelorMittal en France, où le groupe emploie 20 000 salariés ».

En réponse, bien décidé à maintenir la pression sur le groupe sidérurgiste, Arnaud Montebourg brandit à présent la menace d'un projet de nationalisation du site de Florange.

Interrogé sur ce point par Les Echos, Thierry Breton, ancien ministre de l'Economie des Finances et de l'Industrie, juge si la légitimité d'une nationalisation, « prévue dans notre arsenal juridique », « ne saurait être discutée dans son principe », le débat [...] devrait plutôt se porter sur la justification en gouvernance publique, au recours à un acte aussi fort dans le cas précis de la sidérurgie ».


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...