Bourse > Arcelormittal > Arcelormittal : HSBC passe à l'achat, redressement des marges
ARCELORMITTALARCELORMITTAL MT - LU0323134006MT - LU0323134006
7.243 € +2.03 %
7.128 €Ouverture : +1.61 %Perf Ouverture : 7.341 €+ Haut : 7.127 €+ Bas :
7.099 €Clôture veille : 22 496 600Volume : +1.35 %Capi échangé : 12 062 M€Capi. :

Arcelormittal : HSBC passe à l'achat, redressement des marges

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dans le cadre d'une revue des valeurs européennes de l'acier, HSBC a abaissé à 'sous-pondérer' son opinion sur l'allemand ThyssenKrupp, position également maintenue sur Salzgitter et Voestalpine. En revanche, ArcelorMittal a été distingué. Le conseil sur l'American Depositary Receipt (ADR) du groupe indo-européen est donc relevé de 'neutre' à la position acheteuse de 'surperformance', l'objectif de cours passant de 16,80 à 19,60 dollars (14,50 euros).

A Wall Street hier soir, l'ADR ArcelorMittal a terminé à 16,2 dollars (presque 12 euros) quand à Amsterdam ce matin, l'action gagne 1,4% à 12,2 euros (16,5 dollars).

Selon HSBC, les marges des sidérurgistes se redressent et cela va continuer. En effet, si les capacités de production chinoises ont pesé sur la rentabilité du secteur ces derniers temps, la donne devrait changer : 'nous nous attendons à ce que des normes plus strictes en matière de pollution de l'air (en Chine) entraînent une dynamique positive', indique une note de recherche.

De ce fait, le bureau d'études a relevé sa prévision de marges normalisée à long terme de 25 dollars la tonne, à 125 dollars la tonne.

Après 0,98 dollar en 2014, HSBC table sur un bénéfice par action ArcelorMittal de 1,1 dollar en 2015.

Rappelons qu'ArcelorMittal est réputé pour être l'aciériste européen le plus exposé au prix de l'acier au comptant, ou spot. S'il existe de très nombreux types d'aciers différents, il n'en reste pas moins que selon le London Metal Exchange (LME), la tonne d'acier “normalisée” (billette) européen a vu son prix passer de moins de 150 dollars, cet été, à 350 dollars environ à ce jour.

Par ailleurs, selon l'association internationale de sidérurgistes Worldsteel, la production mondiale d'acier a crû de 3,5% en 2013 à 1,6 milliard de tonnes. En cause : des hausses en Asie (+ 6%, dont la Chine : + 7,5%, ce pays concentrant à lui seul 48,5% de l'acier produit dans le monde ; Japon : + 3,1%) et au Moyen-Orient, alors que des baisses étaient globalement constatées dans d'autres régions (- 1,9% en Amérique du Nord et - 1,8% en ex-URSSS ; - 1,8% également pour l'Europe dont - 11,7% en Italie, 0% en Allemagne, + 0,5% en France).

La tendance a accéléré en décembre (+ 6,3%).

Même si entre novembre et décembre derniers, le taux d'utilisation moyen des aciéries s'est tassé de 75,8% à 74,2%, indique encore Worldsteel. Mais en décembre 2012, il était de 72%. Sur l'ensemble de 2013, le facteur de charge moyen était de 78,1%, contre 76,2% en 2012.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...