Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Un syndicat d'alitalia rompt le dialogue avec air france
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122 AF - FR0000031122   SRD PEA PEA-PME
13.330 € +2.85 % Temps réel Euronext Paris
12.920 €Ouverture : +3.17 %Perf Ouverture : 13.330 €+ Haut : 12.805 €+ Bas :
12.960 €Clôture veille : 6 829 770Volume : +1.59 %Capi échangé : 5 714 M€Capi. :

Air france -klm : Un syndicat d'alitalia rompt le dialogue avec air france

Un syndicat d'alitalia rompt le dialogue avec air franceUn syndicat d'alitalia rompt le dialogue avec air france

ROME (Reuters) - Un important syndicat d'Alitalia a claqué la porte des discussions avec Air France-KLM, un revers pour la compagnie aérienne franco-néerlandaise qui tente d'obtenir la bénédiction des organisations syndicales à son plan de reprise de la compagnie italienne en difficulté.

A peine deux semaines après l'accord conclu avec la direction d'Alitalia, le projet d'Air France-KLM bute toujours sur l'opposition farouche des syndicats, de l'opérateur de l'aéroport de Milan et du centre-droit italien, donné favori dans les sondages en prévision des législatives anticipées de la mi-avril.

La réunion entre la compagnie franco-néerlandaise et les représentants des salariés du groupe italien a été brièvement suspendue lundi après le départ de l'UIL, mais les discussions ont ensuite repris en l'absence du syndicat, a précisé un responsable syndical. L'UIL réclamait la suspension des discussions jusqu'aux élections générales italiennes des 13 et 14 avril.

Le président d'Alitalia a déclaré de son côté que les deux parties devraient trouver un accord de base d'ici mardi, c'est-à-dire au lendemain de la date-butoir initiale du 31 mars, a-t-on également appris de source syndicale.

Air France-KLM a déjà prévenu qu'elle renoncerait à son plan de reprise faute d'accord avec les syndicats. Ceux-ci sont hostiles aux suppressions d'emplois envisagées par la compagnie franco-néerlandaise et à son intention de ne reprendre que la moitié des salariés de la division de services au sol d'Alitalia.

A la réunion de lundi, le président d'Air France-KLM Jean-Cyril Spinetta a confirmé les nouveaux termes de sa proposition adressée vendredi aux syndicats et déjà rejetée par ceux-ci. Il envisage maintenant de reprendre 12% des salariés de la division de services au sol en plus, mais s'en tient à son projet de supprimer 2.100 emplois au sein de la compagnie aérienne italienne.

Alberto Sisto, version française Marc Angrand Manifestation de salariés d'Alitalia devant le siège du groupe à Rome. Selon une source syndicale, le syndicat UIL d'Alitalia a quitté lundi les discussions engagées avec Air France-KLM après avoir demandé leur suspension jusqu'aux élections générales italiennes des 13 et 14 avril. /Photo prise le 31 mars 2008/REUTERS/Tony Gentile

Copyright (C) 2007-2008 Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...