Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Ubs relève sa cible à 4,25 euros
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
12.000 € -0.12 % Temps réel Euronext Paris
12.130 €Ouverture : -1.07 %Perf Ouverture : 12.255 €+ Haut : 11.765 €+ Bas :
12.015 €Clôture veille : 2 776 690Volume : +0.92 %Capi échangé : 3 603 M€Capi. :

Air france -klm : Ubs relève sa cible à 4,25 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Avant les résultats semestriels attendus le 30 juillet, les analystes d'UBS ont relevé leur objectif de cours sur l'action du transporteur aérien Air France -KLM ce matin de 3,75 à 4,25 euros. En cause : la baisse du cours du pétrole. Leur conseil sur la valeur reste cependant 'neutre”, tant que les restructurations annoncées n'auront pas produit leurs premiers effets.

En Bourse de Paris ce matin l'action Air France-KLM prend 1% à 3,9 euros quand l'indice CAC 40 se montre plus mesuré (+ 0,5%).

UBS souligne que le trafic du transporteur aérien a crû en volume de 2% environ au 2ème trimestre 'en dépit de jours fériés et des élections', ajoute UBS, qui table sur une hausse parallèle de la politique tarifaire. Le groupe devrait aussi profiter de la dépréciation de l'euro.

En revanche, la branche Fret devrait continuer à battre de l'aile.

Globalement, le chiffre d'affaires semestriel devrait passer de 6.241 à 6.477 millions d'euros, prévoit UBS.

Inutile en revanche, selon UBS, d'escompter sur l'amélioration de la performance opérationnelle. En euros, le prix du kérosène est resté plus élevé qu'un an plus tôt sur le trimestre.

'La restructuration de la compagnie semble progresser (...), mais nous pensons que l'impact sur les comptes en sera limité', estiment les analystes. Au T2, la perte opérationnelle devrait se monter à 160 millions d'euros, contre 145 millions d'euros un an plus tôt.

Cependant, UBS a revu ses projections bénéficiaires pour notamment tenir compte des nouveaux prix du pétrole. En conséquence, ses prévisions de bénéfice par action 2012 et 2013 sont relevées (l'estimation de perte étant réduite) de respectivement 9% et 22% environ à - 1,97 et - 0,63 euro.

'Si la restructuration devait monter en puissance, il est probable que la valorisation du titre se redressera, le marché anticipant alors une amélioration de la situation financière du groupe', prévoit UBS.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI