Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Repasse les 7 euros, au plus haut depuis août 2011
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
11.610 € -6.11 % Temps réel Euronext Paris
12.265 €Ouverture : -5.34 %Perf Ouverture : 12.660 €+ Haut : 11.450 €+ Bas :
12.365 €Clôture veille : 9 066 790Volume : +3.02 %Capi échangé : 3 486 M€Capi. :

Air france -klm : Repasse les 7 euros, au plus haut depuis août 2011

A380A380

(Tradingsat.com) - Air France-KLM s'est réconcilié avec une bonne partie des investisseurs en publiant des résultats trimestriels de bonne facture. Depuis la semaine dernière, le titre enchaîne les séances de hausse. Il passe aujourd'hui le cap des 7 euros à la Bourse de Paris, ce qui n'était plus arrivé depuis août 2011.

La route vers le redressement est encore longue, mais la compagnie aérienne a dévoilé des chiffres très encourageants au troisième trimestre, et surtout nettement supérieurs aux attentes, récoltant les premiers fruits du plan Transform 2015.

Peu à peu, les brokers reviennent eux aussi sur le dossier. Oddo a récemment porté son objectif de cours de 7 à 8,5 euros, tout en confirmant une recommandation "Achat" sur la valeur suite à la révision de 12% à la hausse de son EBIT 2013. Bien que très prudent sur l'environnement au quatrième trimestre, le broker mise sur un "probable refinancement de l’obligation 2014 de 750 M€" et sur la "discipline maintenue du marché en termes d’offre sur la saison hivernale".

L'actualité dans le secteur aérien n'est pas non plus pour déplaire au marché. Hier, la compagnie à bas coûts Ryanair qui veut racheter Aer Lingus a révisé en hausse ses prévisions annuelles après avoir dopé ses profits de près de 10% au premier semestre, dans un contexte européen déprimé. Cependant, le projet de fusion fait face à un obstacle de poids. En effet, la Commission européenne s'apprête à bloquer l'OPA, faute de concessions suffisantes de la part de Ryanair.

Des rumeurs de rapprochement entre l'Allemand Lufthsansa et Turkish Airlines (THYAO) soutiennent également le secteur européen. Plus globalement, le transport aérien profite depuis quelques semaines de la baisse des prix du pétrole, dans un environnement économique mondial difficile. La fermeture de raffineries dans le New Jersey depuis le passage de l'ouragan Sandy pèse sur la demande d'or noir.

Sur le Nymex, le contrat décembre sur le brut léger américain (WTI) a fini hier soir sur un gain de 0,79 dollar, à 85,65 dollars le baril, après avoir atteint en séance des plus bas depuis plusieurs mois.

A Paris ce matin, Air France-KLM affiche l'une des meilleurs performances du SRD (+7% à 7,45 euros), soit une sixième séance de progression d'affilée.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI