Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Pression sur les recettes unitaires et effets de change négatifs
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
12.120 € +0.87 % Temps réel Euronext Paris
12.130 €Ouverture : -0.08 %Perf Ouverture : 12.240 €+ Haut : 12.060 €+ Bas :
12.015 €Clôture veille : 346 015Volume : +0.12 %Capi échangé : 3 639 M€Capi. :

Air france -klm : Pression sur les recettes unitaires et effets de change négatifs

(Tradingsat.com) - Air France - KLM a publié jeudi des résultats trimestriels en pertes, affectés par les taux de change. L'effet change a pourtant eu un impact positif de 239 millions d'euros sur les recettes, permettant au chiffre d'affaires de progresser de 1,8% à 5,7 milliards d'euros, contre 5,6 milliards d'euros en 2014, mais en baisse de 2,4% à données comparables.

Mais, en dépit de profits plus élevés sur les couvertures de change, l`impact négatif sur les coûts a atteint 320 millions d`euros.

"Il était plus élevé que l`impact sur les recettes en raison du poids plus important du dollar dans les coûts que dans les recettes, et compte tenu du fait qu`une part non négligeable du chiffre d`affaires du premier trimestre 2015 correspond à des billets émis en 2014, à un moment où le dollar était plus faible", explique la compagnie.

En fin de compte, l'effet change est négatif de 81 millions d`euros sur le résultat d`exploitation, qui s'établit à -417 millions d`euros, contre -445 millions d`euros en 2014, en amélioration de 28 millions d`euros. A données comparables, le résultat d`exploitation progresse de 109 millions d`euros.

Dans le même temps, le résultat net, part du groupe s'établit à -559 millions d`euros contre -608 millions d`euros un an plus tôt.

Concernant les perspectives pour 2015, Air France - KLM prévient que "comme au premier trimestre, la quasi-totalité des économies attendues sur la facture carburant pourrait être absorbée par la pression sur les recettes unitaires et l`effet change négatif".

Le groupe maintient ses objectifs ses objectifs annuels de baisse du coût unitaire de 1 à 1,3% et d'un niveau de dette nette à fin 2015 d`environ 4,4 milliards d`euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI